Lille-Lyon: Bruno Genesio fustige «le manque d'humilité» des joueurs lyonnais qui n'avancent plus en Ligue 1

FOOTBALL Alors qu'il menait deux buts à zéro à la pause, l'OL s'est fait rejoindre sur le fil à Lille (2-2)...

Francois Launay

— 

Les Lyonnais ont perdu deux points dimanche dans le Nord.
Les Lyonnais ont perdu deux points dimanche dans le Nord. — D.Charlet/AFP
  • Lyon concède un quatrième match d'affilée sans victoire en championnat. 
  • Avec sept points de retard sur Monaco (2e), l'OL s'éloigne de la qualification en Ligue des champions. 
  • De quoi énerver Bruno Génésio, l'entraîneur lyonnais. 

Deux minutes, montre en main. Pour déterminer le degré de colère de Bruno Genesio, il suffisait d’assister à sa conférence de presse d’après-match. L’entraîneur lyonnais, frustré par le scénario du match nul concédé dimanche à Lille (2-2), a expédié l’exercice en deux temps, trois mouvements. Il faut dire aussi que le technicien a de quoi en avoir gros sur la patate.

>> A lire aussi : Ligue 1: Le Losc revient de nulle part... Revivez le déplacement de Lyon à Lille en live

Une deuxième mi-temps à l’envers

Car sur la pelouse du stade Pierre Mauroy, l’OL s’est tout simplement sabordé. Après trois défaites d’affilée en Ligue 1, on pensait Lyon relancé à grâce à une première période aboutie où un doublé de Bertrand Traoré semblait avoir remis les Lyonnais sur de bons rails.

Mais patatras, tout s’est effondré au retour des vestiaires. Lille est revenu à l’orgueil face à un OL qui a péché par excès de confiance selon le technicien rhodanien.

Un gros coup de gueule dans le vestiaire

« On manque trop d’humilité pour le sport de haut niveau. Je l’ai dit à mes joueurs dans le vestiaire mais ça restera entre nous. Le foot c’est un sport collectif joué par des individus qui sont plus ou moins collectifs. Quand on est collectif, généralement on a des bons résultats. Quand on l’est un peu moins, on a des moins bons résultats », soupire l’entraîneur qui a poussé un gros coup de gueule dans le vestiaire à l’issue du match.

Message bien reçu par les joueurs lyonnais, comme Jordan Ferri. « Je trouve qu’il y a des attitudes qu’il faudrait changer. On mène 2-0 à la mi-temps on a le match en main et c’est usant de perdre des points comme ça », se lamente le milieu de terrain lyonnais.

Sept points de retard sur la deuxième place

Car ce nul au goût de défaite risque de coûter cher dans la course à la Ligue des champions. Avec ce quatrième match d’affilée sans victoire, l’OL (4e) est désormais relégué à sept points de Monaco (2e) et à six de l’OM (3e) à douze journées de la fin. Bref, ça commence à sentir le roussi pour la qualif en Ligue des champions, même si Genesio fait encore mine d’y croire.

« En foot, on ne sait jamais ce qui peut se passer. On est dans une période difficile mais les autres peuvent aussi en avoir. Je n’ai pas envie de tirer des conclusions », conclut l’entraîneur lyonnais. Il y en a quand même une qui s’impose : dans le Nord, Lyon n’a pas remporté un match qu’il pensait gagné. Et ça change tout sur et en dehors du terrain où la tension règne désormais dans les rangs.