PSG: Sanchez, Seri, Ghoulam... Ce que le club prépare pour ce mercato d'été

FOOTBALL Le club parisien se prépare à de nombreux mouvements cet été, après une saison où les objectifs n'ont pas été atteints...

N.C.

— 

Nasser Al-Klelaïfi aura du boulot pour gérer le mercato d'été du PSG lors de l'intersaison 2017.
Nasser Al-Klelaïfi aura du boulot pour gérer le mercato d'été du PSG lors de l'intersaison 2017. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

La saison 2016-2017 n’est pas encore achevée, mais quel que soit le résultat de la finale de la Coupe de France contre Angers samedi prochain, elle ne correspond pas aux objectifs fixés pour le PSG. Huitième de finaliste de la Ligue des champions, deuxième de Ligue 1, le club parisien ne peut évidemment s’en contenter. Alors l’été sera chaud sur le front du mercato. « Pour améliorer l’équipe, le club n’a pas besoin de beaucoup de joueurs, a estimé le coach Unai Emery en conférence de presse, vendredi. Il y a un bloc fort. Trois, quatre, cinq joueurs. »

>> A lire aussi: Unai Emery met fin aux rumeurs de départ et évoque le prochain mercato du club

Parmi ces quelques joueurs,L’Equipe de ce mardi, qui fait le tour des priorités de tous les clubs de L1 pour l’été, en évoque déjà trois. Ils se nomment Alexis Sanchez, Jean-Michaël Seri et Faouzi Ghoulam. Le pedigree du premier n’est plus à présenter. Après trois saisons à Arsenal, le Chilien de 28 ans veut voir ailleurs et peut jouer à tous les postes de l’attaque avec une belle efficacité. On en parle depuis plusieurs semaines.

Le second cité est lui une des belles surprises de la saison de Ligue 1. Auteur de 7 buts et 10 passes décisives, Seri a aussi un énorme volume de jeu au milieu de terrain. En touchant 184 ballons contre Angers lors de la 37e journée, il a battu un record vieux de 10 ans en France. Solide. Unai Emery l’apprécie beaucoup, selon le quotidien sportif, et il serait préféré à Tiémoué Bakayoko, qui a assuré qu’il serait « impossible » pour lui d’être transféré à Paris.

Berta, tu veux ou tu veux pas ?

Quant à Ghoulam, il viendrait remplacer numériquement Maxwell et constituerait une vraie concurrence pour Kurzawa au poste de latéral gauche. Mais ce n’est pas tout. On parle aussi de l’achat éventuel d’un gardien et d’un quatrième défenseur central. Mais il faudra également régler les cas Ben Arfa, Krychowiak, Jesé ou Aurier, tous candidats au départ.

Tous ces dossiers ne seront de toute façon étudiés que lorsque le nom du nouveau directeur sportif sera connu. L’Equipe avance qu' Andrea Berta hésite toujours, tiraillé entre la pression de l’Atlético Madrid pour qu’il reste et son attrait pour le projet parisien. Le deuxième choix Antero Henrique, de Porto, est toujours d’actualité.