Monaco-Juventus: «Mbappé est un futur crack», c’est Chiellini qui le dit

FOOTBALL Et le défenseur italien, 12 saisons de Série A et deux Coupes du monde derrière lui, a titillé les chevilles de quelques attaquants de renom dans sa carrière...

Nicolas Camus
— 
Giorgio Chiellini et Kylian Mbappé lors de la demi-finale aller de Ligue des champions entre Monaco et la Juventus, le 3 mai 2017.
Giorgio Chiellini et Kylian Mbappé lors de la demi-finale aller de Ligue des champions entre Monaco et la Juventus, le 3 mai 2017. — McManus/BPI/Shutterstoc/SIPA

De notre envoyé spécial à Monaco,

Il n’est pas le seul à le penser, mais venant de lui, ça méritait de s’y arrêter deux minutes. Parce que Giorgio Chiellini, titulaire en Série A depuis 12 saisons et de toutes les compétitions internationales avec l’Italie depuis 2008, a titillé les chevilles de quelques attaquants de renom dans sa carrière. Alors forcément, on attendait son avis sur Kylian Mbappé. Ce fut court, mais intense. « Mbappé est un futur crack, c’est clair », a-t-il lâché, avant d’ajouter avec diplomatie que « tous les joueurs de devant [de Monaco] sont de très haut niveau aussi ».

Chiellini ne dit pas ça en l’air. Avec ses compères Bonucci et Barzagli, il a passé une bonne partie de cette demi-finale à se tordre le cou pour rétablir le contact visuel avec le jeune Monégasque. Ce dernier, qu’on attendait au tournant face à une telle défense, ne s’est vraiment pas démonté. Dès le début de match, il a échappé au marquage une première fois, mais il n’a pas assez appuyé sa tête (13e), puis une seconde, qui aurait pu être fatale si Buffon n’était pas Buffon (16e).



S’il n’a plus eu par la suite d’occasion franche à se mettre sous la dent, Mbappé a affolé la triplette par ses dribbles et ses coups de reins, qui ont souvent amené le danger dans la surface italienne. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il a reçu quelques tacles bien sentis après la pause.

« On travaille tous les joueurs pour affronter de grands joueurs. C’est bonne expérience, ça permet de progresser plus rapidement », a-t-il après la bataille au micro de beIN Sports. Attention les Italiens, « rapidement », chez Mbappé, ça peut vouloir dire qu’il aura compris comment s’y prendre avec eux dès la semaine prochaine.