Figurez-vous que Griezmann veut finir sa carrière aux Etats-Unis «sous les ordres de Beckham»

FOOTBALL L'attaquant français s'est confié sur son avenir à l'occasion de la remise de son trophée de joueur de l'année 2016...

N.C.

— 

Antoine Griezmann lors du match entre Villarreal et l'Atletico Madrid, le 12 décembre 2016.
Antoine Griezmann lors du match entre Villarreal et l'Atletico Madrid, le 12 décembre 2016. — Segovia Carmona/Shutter/SIPA

Ça ne pouvait être que lui. Antoine Griezmann a été élu joueur français de l’année 2016 par France Football. Pour fêter ça, il a accordé une grande interview à l’hebdomadaire, paru ce mardi. Un entretien dans lequel il a répondu à des questions de ses amis, coéquipiers ou dirigeants. Certains étaient curieux de savoir comment Grizou voyait son avenir, et ce dernier a été plutôt clair.

A priori, il n’ira pas à Arsenal, comme lui a pourtant suggéré son partenaire chez les Bleus Laurent Koscielny, et il ne passera pas non plus chez les voisins du Real Madrid. « Je suis tellement bien à l’Atlético. Franchement, je ne me vois pas partir […] Je suis tranquille ici. Je viens d’avoir la petite, je fais mes matchs, je suis bien. Désolé, je vais rester », dit-il en souriant.

En revanche, pour finir sa carrière, il compte bien bouger. La MLS le fait saliver… enfin, surtout la perspective de vivre de l’autre côté de l’Atlantique. « Les États-Unis, c’est là où je veux terminer. J’adore les States. Je veux avoir mon abonnement NBA, aller avec mes enfants à chaque match. Je me vois déjà là-bas. Je ne sais pas encore la ville, mais pourquoi pas dans la franchise de Beckham, à Miami. Jouer sous les ordres de Beckham, ce serait top », dit Griezmann. Bon, après, il a encore une petite dizaine d’années pour fignoler son projet hein.