Euro 2016: Griezmann est dans le dur? Voilà cinq idées pour le remettre d’aplomb

FOOTBALL L’attaquant français s’est montré discret lors du premier match face à la Roumanie…

Nicolas Camus

— 

Antoine Griezmann lors de France-Roumanie en ouverture de l'Euro 2016, le 10 juin au Stade de France.
Antoine Griezmann lors de France-Roumanie en ouverture de l'Euro 2016, le 10 juin au Stade de France. — NIVIERE/SIPA

Ça y est, c’est la cata. Antoine Griezmann n’a pas marqué lors du match d’ouverture de l’Euro face à la Roumanie, et son influence sur le jeu a été quelconque. Du coup, les commentaires vont bon train. Le joueur de l’Atletico, censé être le leader de l’attaque des Bleus, a-t-il les épaules pour ce rôle ? Est-il cramé après sa longue saison en club ? Sait-il toujours jouer au football ?


On en fait peut-être (sûrement) un peu trop, mais c’est qu’il y a un Euro à gagner et la moindre contrariété peut s’avérer fatale. Alors Antoine, on oublie ce match. La compétition est encore très longue. Voici nos modestes conseils, sur le terrain comme en dehors, pour repartir et qu’elle soit une réussite.

Le sportif

  • Un passage sur le banc

Le Français sort d’une saison à rallonge avec l’Atletico, entre lutte pour le titre en Espagne et épopée en Ligue des champions, achevée il y a moins de deux semaines au bout du bout d’une terrible séance de tirs au but. En tout, Griezmann a passé 4.965 minutes sur le terrain (club + équipe de France), et pas à attendre que le ballon lui tombe dessus dans la surface de réparation. A l’évidence, le tournoi a commencé un poil trop tôt pour lui.

Alors pourquoi ne pas le laisser vraiment souffler en le laissant sur le banc face à l’Albanie ? Didier Deschamps a prouvé en le sortant face à la Roumanie qu’il n’hésiterait pas à faire des choix forts. Payet se chargera très bien de Mavraj, Agolli et Hysaj tout seul, ça permettra à Martial de se dégourdir les jambes et puis Griezmann, lui, lancerait vraiment son Euro en pliant la Suisse lors du troisième match. « Il va monter en puissance, est persuadé Matuidi. On connaît son talent, ses qualités, il sera meilleur après. Antoine va être influent, c’est certain. » En offrant à la France la première place du groupe, on met une pièce dessus.

  • Ajuster son rôle

On ne peut pas lui reprocher, étant donné son niveau de jeu et sa réussite : Dimitri Payet prend beaucoup de place depuis qu’il est revenu dans cette équipe. L’homme au pied gauche adulé de tous les Français profite au maximum de la liberté accordée par DD en repiquant énormément vers l’axe. Face à la Roumanie, Griezmann a semblé un peu perdu. « J’étais moins dans l’organisation, il y avait Dimitri, il fallait donner de l’espace », a analysé l’intéressé dimanche dans Téléfoot.

>> A lire aussi: De l’Albanie 2015 à l’Albanie 2016, comment Payet est passé de tricard à superstar

« S’il a été frustré, il ne nous en a pas parlé, dit Moussa Sissoko. Il aurait voulu apporter plus, c’est sûr, mais ce n’est pas que lui. C’est le collectif qui n’a pas été brillant de notre part. » Payet et Griezmann ont prouvé face aux Pays-Bas, en mars, qu’ils pouvaient très bien jouer ensemble.

Le moins sportif

  • Une bonne partie de jeux vidéo

Si les deux premiers points sont du ressort de Didier Deschamps, le Mâconais peut aussi trouver des trucs bien à lui pour se remettre à bloc. Les jeux vidéo, par exemple. Griezmann est un gros gameur, et pas le genre à jouer des heures pour rien. De l’avis de tous les Bleus, c’est lui le meilleur, largement.

Mathieu Bastareaud n’est peut-être pas à Clairefontaine, mais mettre une taule à Blaise Matuidi fera tout aussi bien l’affaire. Il a même le droit de prendre la France et de se faire marquer un quintuplé si ça lui fait plaisir.

  • Une soirée boom

C’est Paul Pogba qui le disait dans So Foot, avant le début de l’Euro : le discret Griezmann cache bien son jeu. « Faut que vous sachiez un truc… Griezmann, je vais le dénoncer… Le mec que vous voyez devant les caméras, ce n’est pas le vrai ! Parce que lui, c’est un fou. Il aime les musiques africaines ! C’est un danseur, il danse sur tout, il est Reggaeton, Grizou ! ». Allez, on lâche les crampons, on sort les séquenceurs et on organise une bonne boum dans la chambre.

  • Un tour à l’église

Antoine Griezmann ne s’en est jamais caché, la foi est un élément très important de sa vie. « Je suis croyant et je suis pratiquant, quand j’en ressens le besoin », dit-il. Sur le bras droit, il s’est fait tatouer une croix, le Corcovado et une Vierge Marie.

Antoine Griezmann à l'entraînement avec l'équipe de France, le 6 juin 2016.
Antoine Griezmann à l'entraînement avec l'équipe de France, le 6 juin 2016. - FRANCK FIFE / AFP

Si le besoin s’en fait ressentir, on a vérifié, il n’y a pas moins de quatre églises à Clairefontaine-en-Yvelines. Martial, Cabaye et Giroud se feront un plaisir de l’accompagner.