Euro 2016: Le sélectionneur anglais se paye Gareth Bale

FOOTBALL Des paroles, des paroles et encore des paroles...

A.Mag. avec AFP
— 
Gareth Bale lors du match du pays de Galles contre la Slovaquie
Gareth Bale lors du match du pays de Galles contre la Slovaquie — BPI/Shutterstock

La température monte (déjà) entre les Gallois et les Anglais à quelques jours du derby entre les frères ennemis du football britannique.

La première étincelle est sortie de la bouche de l’attaquant stars des Dragons, Gareth Bale, qui déclarait en marge de la victoire de son équipe contre la Slovaquie (2-1) « Je pense qu’on est plus fiers de nous et qu’on a plus de passion qu’eux », visant directement l’équipe de Roy Hodgson.

Le sélectionneur des Three Lions a répondu ce matin et déploré « un manque de respect » avant d’ajouter que « cela fait partie de la vie d’un joueur et d’un entraîneur », que de recevoir ce genre de propos.

Déjà tendue sur le papier, considéré comme un match à risque par les organisateurs de la compétition en raison de l’animosité entre les deux pays, la rencontre est aussi capitale sur le plan sportif. En cas de défaite, l’Angleterre se retrouverait dans une situation périlleuse avec 1 point en deux matchs et verrait ses chances de qualification largement compromises.

Roy Hodgson a donc tenté de galvaniser ses troupes avant le choc « J’invite ceux qui ont des doutes sur nos joueurs à regarder le match et venir me montrer ensuite que l’on a manqué de passion, de patriotisme. On va rebondir, il n’y a aucun doute. » a conclu le technicien.