Portugal-France: Pour Lloris, les Bleus sont «conscients de tous les efforts à faire»

FOOTBALL Le capitaine de l'équipe de France veut repartir de l'avant après les matchs décevants de juin dernier...

N.C.

— 

Hugo Lloris en conférence de presse à la veille de Portugal-France, le 3 septembre 2015.
Hugo Lloris en conférence de presse à la veille de Portugal-France, le 3 septembre 2015. — FRANCK FIFE / AFP

L'Euro commence maintenant. C'est, en substance, le message qu'a voulu faire passer Hugo Lloris en conférence de presse, ce jeudi, avant le match contre le Portugal. Les Bleus doivent retrouver du jeu et du sérieux, assure le capitaine.

Après la défaite en Albanie, avez-vous fait une mise au point en interne pour retrouver les bases?

La première partie de l’année 2015 n’a pas forcément été bonne, tout le monde en a conscience. On est partis en vacances avec un sentiment de déception. On est conscients de tous les efforts qu’on doit faire et des devoirs qui nous attendent: nous avons un devoir de performance et de résultats. Entre cadres, on en a parlé.

Est-il impératif de retrouver le goût de la victoire ou avez-vous encore du temps?

L’objectif sera d’être prêt à l’Euro, ni avant, ni après. Le plaisir, on le prend tous ensemble avec la victoire. Cela va créer une dynamique. C’est ce qu’on va chercher en ce début de saison.

>> Pogba, Benzema, Fékir... Les phrases à retenir de la conférence de presse de Deschamps

Rencontrer le Portugal, est-ce une opportunité de se lancer vraiment vers l’Euro?

Il y a un devoir de résultats, oui. Quel que soit l’adversaire, on se doit d’être à la hauteur. On a cette responsabilité. Et contre le Portugal, cela va créer une motivation supplémentaire. Ce sera plus qu’un match amical. Et on ne parle plus de matchs amicaux, on parle de matchs internationaux…

Quelle est la valeur de l’équipe de France à quelques mois de la compétition?

Pour être honnête, je ne cherche pas, aujourd’hui, à connaître la valeur de l’équipe de France. Je veux qu’on soit prêt en juin. Aujourd’hui, nous sommes dans une longue préparation ou chaque match a son importance. Tout cela va nous amener là où on a envie d’être.