Coupe du monde 1998: La France sur son étoile

Diaporama

Olivier Juszczak
— 
FARNOOD/SIPA

Le 12 juillet 1998, il y a vingt ans, l'équipe de France remportait la Coupe du monde de football. Du premier but de Christophe Dugarry, en passant par l'expulsion de Zinédine Zidane jusqu'à sa consécration par un doublé en finale, 20 Minutes vous replonge dans la compétition des Bleus en images.  

Photo : De gauche à droite, en haut, Robert Pirès, Zinédine Zidane, Marcel Desailly, Laurent Blanc et Didier Deschamps. En bas, Bixente Lizarazu, Youri Djorkaeff, Aimé Jacquet et Roger Lemerre, au Stade de France, le 12 juillet 1998.

Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • FARNOOD/SIPA

    Le 12 juillet 1998, il y a vingt ans, l'équipe de France remportait la Coupe du monde de football. Du premier but de Christophe Dugarry, en passant par l'expulsion de Zinédine Zidane jusqu'à sa consécration par un doublé en finale, 20 Minutes vous replonge dans la compétition des Bleus en images.  

    Photo : De gauche à droite, en haut, Robert Pirès, Zinédine Zidane, Marcel Desailly, Laurent Blanc et Didier Deschamps. En bas, Bixente Lizarazu, Youri Djorkaeff, Aimé Jacquet et Roger Lemerre, au Stade de France, le 12 juillet 1998.

    Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • PATRICK HERTZOG/AFP

    L'équipe de France débute son Mondial le 12 juin 1998 face à l'Afrique du Sud, au Stade Vélodrome de Marseille. Christophe Dugarry ouvre le score à la 36e minute grâce à un but de la tête. Très critiqué avant le début de la compétition, il tire la langue en direction de la tribune de presse lors de la célébration de son but. La France s'impose 3 à 0.

  • GABRIEL BOUYS/AFP

    Stéphane Guivarc'h et Christphe Dugarry étant blessés, la jeune attaque française fait des étincelles face à l'Arabie saoudite, le 18 juin 1998, au Stade de France de Saint-Denis. David Trezeguet et Thierry Henry, 20 ans tous les deux, inscrivent respectivement un et deux buts pour l'équipe de France. Grâce à un quatrième but de Bixente Lizarazu, les Bleus remportent le match 4 à 0.

  • THOMAS COEX/AFP

    A la 71e minute, Zinédine Zidane est expulsé de la rencontre après avoir marché volontairement sur un adversaire. Aimé Jacquet ne lui adresse aucun regard au moment de sa sortie du terrain. Le meilleur joueur français sera suspendu pour les deux prochains matchs.

  • ERIC FEFERBERG/AFP

    Le 24 juin 1998, la France joue son dernier match de poule face au Danemark au Stade de Gerland à Lyon. Youri Djorkaeff inscrit un but sur penalty à la 12e minute. La France s'impose finalement 2 à 1 et termine première de son groupe.

  • PHILIPPE HUGUEN/AFP

    Le huitième de finale entre la France et le Paraguay se déroule le 28 juin 1998 au Stade Félix-Bollaert de Lens. Avant le coup d'envoi du match, Laurent Blanc embrasse le crâne chauve du gardien Fabien Barthez. Un geste qui sera synonyme de porte-bonheur pour l'équipe de France.

  • PASCAL GEORGE/AFP

    Après un score vierge (0-0) durant le temps réglementaire du match, les deux équipes se retrouvent en prolongations avec la règle du but en or. A la 114e minute, Laurent Blanc ouvre le score et envoie directement les Bleus en quart de finale.

  • RICK BOWMER/AP/SIPA

    Le 3 juillet 1998, la France affronte l'Italie en quart de finale de la Coupe du Monde, au Stade de France de Saint-Denis. Les deux nations doivent se départager aux tirs au but après le score de 0 à 0 à la fin des prolongations. Lors de la séance, Fabien Barthez arrête le tir de Demitrio Albertini et Luigi Di Biagio (au sol) qui frappe sur la barre, les Bleus s'imposent 4 à 3.

  • PEDRO UGARTE/AFP

    En demi-finale, la France rencontre la Croatie au Stade de France de Saint-Denis, le 8 juillet 1998. Ce match est symbolisé par un seul homme : Lilian Thuram. Après l'ouverture du score du Croate Davor Suker, le défenseur français inscrit deux buts et permet à l'équipe France de l'emporter (2-1). Ces deux buts seront les seuls qu'il marquera dans toute sa carrière internationale (142 sélections, un record). La France accède à la finale de la Coupe du monde.

  • PHILIPPE DESMAZES/AFP

    L'engouement pour l'équipe France gagne tout le pays. Une jeune femme crie dans une foule de supporters rassemblés devant un écran géant place Bellecour, à Lyon, le 12 juillet 1998, avant la finale entre la France et le Brésil.

  • PATRICK HERTZOG/AFP

    Le 12 juillet 1998, la France affronte le Brésil en finale de la Coupe du monde, au Stade de France de Saint-Denis. A la 27e minute, Zinédine Zidane ouvre le score de la tête sur un corner d'Emmanuel Petit.

  • JACK GUEZ/AFP

    Devant l'hôtel de Ville à Paris, les supporters français qui suivent le match sur un écran géant exultent.

  • PATRICK HERTZOG/AFP

    A la 45e minute, Zinédine Zidane marque un deuxième but de la tête sur un corner de Youri Djorkaeff. La France mène 2 à 0 à la mi-temps.

  • THOMAS COEX/AFP

    Emmanuel Petit inscrit un troisième but en fin de match et l'équipe de France s'impose face aux Brésiliens sur le score de 3 à 0. Les Français sont champions du monde.

  • DANIEL GARCIA/AFP

    Le capitaine des Bleus, Didier Deschamps, soulève la coupe du monde de football, le 12 juillet 1998, au Stade de France de Saint-Denis. Laurent Blanc, expulsé contre la Croatie et privé de finale, peut retrouver le sourire.

  • JACK GUEZ/AFP

    Après le match, 1,5 million de personnes se rassemblent sur les Champs-Elysées pour fêter cette victoire historique. Une célébration équivalente à celle de la libération à la fin de la Seconde Guerre mondiale. 

  • RICARDO MAZALAN/AP/SIPA

    Le lendemain, les Champs-Elysées sont de nouveau envahis par une masse de supporters venus féliciter les joueurs de l'équipe de France perchés sur leur bus impérial. La France est bien championne du monde de football pour la première fois de son histoire.

Retourner en haut de la page