Mondiaux de cyclisme: Le triplé pour Sagan, beaucoup trop fort... Revivez la course en live avec nous

CYCLISME On a du Sagan, du Alaphilippe, du Kwiatkowksi, ça va être énorme...

B.V.

— 

Les Mondiaux de cyclisme à Bergen
Les Mondiaux de cyclisme à Bergen — SIPA

Résultats:

1. Sagan
2. Kristoff
3. Matthews

16h57: Allez on se quitte là-dessus. On a vibré grâce à Julian Alaphilippe et tant s'il n'a pas gagné, ce sera pour la prochaine fois... A bientôt.

16h50: J'en profite pour dire un petit mot: Peter Sagan est le meilleur cycliste de sa génération. Point barre. 

16h47: Voilà le top10 final ! 

 

16h46: Voici la photo finish...
 

 

0km: SAGAN EST REGLE KRISTOFF au sprint !!!! 

0km: PETER SAGAN !!!!! TRIPLE CHAMPION DU MONDE !!!! QUEL SCANDALE DE REALISATION ON A PAS VU LES DERNIERS KILOMETRES !!!!!!!

0km: SPRINT !!!!

0km: 500mètres !!!

1km: Ah bah merde alors il va pas gagner ! PUTAIN

2KM: ON NE SAIT PAS OU IL EST ON NE SAIT PAS CE QU'IL SE PASSE !!!!

2Km: ET LA CAMERA QUI A PETE ON VOIT PLUS RIEN C'EST QUOI CETTE HISTOIRE ON COMMENTE A L'AVEUGLE

3Km: IL VA LE FAIRE CE CON !! ALLEZ JULIAN :!!

4km: ALLEZ JULIAN §!!!! Te reste 4 kilomètres. POUR UNE VIE. QUATRE KILOMETRES. VAS Y VAS Y VAS Y

5km: ALLEZ JULIANNNNN !!! IL VIENT DE DEPOSER MOSCON !!!!!!!!! 

6km: KYRIENKA QUI FAIT LE BOULOT pour revenir, il fait quoi là cet escroc ! 

6km: 6 bornes! Toujours 7 secondes d'avance...

7km: Ca va être dur, l'avance est petite...

8km: Il y a 8 secondes entre les deux hommes de tête et les poursuivants, menés par Valgren et d'autres...

9km: OH PUTAIN JE SUIS EN FUSION JE VOUS LE DIS

9km: Ils vont partir à deux ! Moscon et Alaphilippe ! Je pense que c'est le Farnçais le meilleur au sprint. Il faut tenir dix kilomètres maintenant.

9km: Y A QUE MOSCON QUI PEUT TENIR !!! QUEL COUREUR CE MOSCON !!!!!

10km: ALLEZ JULIANNNNN ALLEZ PUTAIN FAIS LE POUR NOUS !!!!! 

11km: Valgren est là ! Moscon aussi ! ALAPHILIPPE QUI CONTRE !!!!!

12km: Ouais bon l'Italie l'a bien tenu le Tony... Mais ça accélère dans le peloton et ça doit faire mal aux cuisses des sprinteurs.

13km: ATTAQUE DE TONY GALLOPIN !!!! VOILA BOUGE LES GAMIN !!!

13km: Tiens, Cyril Gautier en tête de peloton pour faire le tempo! 

14km: Allez on va s'approcher de Salmon Hill, c'est là que se fera la différence 

15km: Langeveld et Martens tentent le coup, bon, c'est des outsiders, rien de dangereux encore. 

15km: Wopopop ça roule fort là, les Belges font le tempo ça va bombarder dans Salmon Hill.

16km: Une arrivée au sprint à 20-25 peut sourire à Matthews, Gaviria, Kristoff. A un peu moins c'est bien pour Sagan, Trentin...

17km: Un gros peloton ça veut dire qu'il y a beaucoup de sprinteurs encore dans le coup. On pense à Kristoff, Gaviria... 

18km: Le peloton est quand même énorme à l'aune de ce dernier tour, au moins 80/90 coureurs. Il va falloir attaquer...

20km: DERNIER TOUR !!!!!!!!!!!!!

21km: On a pas vu une oreille de Peter Sagan et de Michal Kwiatkowski encore. Ca veut dire que c'est une très bonne nouvelle pour eux.

23km: Allez regroupement général et attaque du Suisse Kung! Ca bouge beaucoup et on va arriver dans le final désormais.

26km: C'est Eiking, De la Cruz, Wellens et Haig qui sont encore devant. A peine une petite diziaine de secondes d'avance...

29km: Tony Gallopin part en contre ! Ils ne sont lus que 4 en tête et derrière la selection se fait mais on garde un gros peloton...

30km: Et Dumoulin en remet une ! C'est Tony qui est au marquage !

31km: Hopop ça commence à bouger chez les favoris! Tom Dumoulin en place une petite, Barguil est au marquage.

32km: Bon on aura perdu beaucoup d'énergie à courir derrière mais l'échappé semble condamnée...

34km: Le peloton revient à 22 secondes, l'effort est fait...

37km: Tiens, une chute avec Gianni Moscon pour l'Italie. Dommage, c'était un bon outsider aujourd'hui.

38km: En tout cas si la France roule c'est que Julian Alaphilippe se sent bien. Faut voir ça comme ça aussi...

41km: On approche du final! L'Allemand Niels Politt est en chasse patate à 20 secondes des hommes de tête et à 20 secondes devant le peloton. Ca fait 40 secondes entre la tête et le peloton.

47km: Ohlala la galère tactique... On roule tout seul comme des cons à la poursuite des échappés et cette fois c'est Tony Gallopin qu'on va sacrifier. Sale histoire. Il y a toujours 40 secondes entre les échappés et le peloton mais personne n'aide la France.

49km: On galère quand même à revenir sur les leaders et c'est assez inquiétant, on grille nos forces les unes après les autres...

52km: Enorrrme boulot des Français qui ramène le peloton à 20 secondes de la tête. Wow Calmej!

54km: C'est Lilian Calmejane qui mène désormais le peloton et réduit l'écart d'ailleurs. On le sacrifie mais bon, c'est le jeu.

59km: Ca roule bien devant en tout cas, le groupe est à trois tours de l'arrivée avec 45 secondes d'avance sur le peloton. Attention danger. 

61km: Et du coup les Français roulent en tête de peloton, avec Anthony Roux et Olivier Le Gac. 30 secondes de retard sur les hommes de tête.

63km: Voilà le petit groupe en tête. Pas de Français si Warren Barguil n'arrive pas à rentrer. Oui, c'est un problème.

 

65km: Allez on a un petit groupe qui est sorti devant sous l'impulsion de Tim Wellens. Derrière, le peloton explose un peu.

67km: Et pour finir, mon prono:

 

> 1. Kwiatkowski

> 2. Sagan

> 3. Alaphilippe

 

Exactement comme à San Remo.

68km: Allez, le point sur les favoris.

 

Dans un premier tonneau, je mettrais Peter Sagan (Slovaquie) et Michal Kwiatkowski (Pologne), les deux plus gros puncheurs du peloton. Le circuit leur convient parfaitement.


Derrière, Julian Alaphilippe, Philippe Gilbert et Van Avermaet ne sont pas loin.


Ensuite, pourquoi pas Edvald Boassen Hagen, pour peut-être la course la plus importante de sa vie à la maison. Avec, les sprinteurs qui sont capable de résister à la montée Salmon Hill... Kristoff, Gaviria, Matthews.

 

Et évidemment, plein d'outsiders: Albasini, Gallopin, Colbrelli, Trentin, Dumoulin 

69km: Le but de cette attaque de Warren Barguil est évidemment d'avoir un homme à l'avant pour que Julian Alaphilippe, notre leader, se la coule douce derrière en attendant la grosse bagarre, d'ici 40 bornes.

70km: Warren Barguil en met une ! La France lance quelques cartouches.

72km: Ça bouge devant! Tiejs Benoot lance une première offensive pour la Belgique, les grandes nations suivent pour mettre quelqu'un à l'avant.

75km: Ce sont les Polonais qui ont pris le contrôle de la course, pour Michak Kwiatkowski. On va d'ailleurs faire rapidement le point sur les favoris du jour.

14h55: Petit quiz pour vous avant de rentrer vraiment dans le dur de cette course. Laurent Brochard est le dernier français du champion du monde. Mais qui est le dernier français médaillé d'une course en ligne ? (C'est pas facile!)

14h50: C'en est fini des échappés, à environ 80 bornes de l'arrivée. On va pouvoir commencer vraiment la course. Celle des leaders. 

14h40: Ce circuit tourne autour de Salmon Hill, raidard de 1,5 km à 6%. C'est là que la différence va se faire aujourd'hui. Les Belges sont en train de visser en tête de course pour leur armada. 

14h37: 90 bornes de l'arrivée même. Et les Pays-Bas se mettent en route en tête de peloton, ca y est, la course commence.

14h30: Le point sur la course: on vient d'entrer dans les 100 derniers kilomètres. 6 hommes sont à l'avant, dont Andrey Amodor ou Alexey Vermeulen, le peloton est à environ 1'15. Pour l'instant, RAS. 

14h: Salut à tous, on va prendre l'antenne d'ici quelques minutes pour suive cette course en ligne à Bergen. Pour l'instant, nous sommes à 117 kilomètres de l'arrivée. 

Oh qu'elle est belle, cette course. Sur le circuit exigeant de Bergen, on risque de vivre un très beau dimanche après-midi, avec la course en ligne des Mondiaux de cyclisme. Imaginez un peu, une arrivée pour puncheurs et/ou sprinteurs, des mecs comme Sagan, Kwiatkowski, Van Avermaet, Alaphilippe pour jouer la gagne. Alaphilippe? Oui, Alaphilippe. Notre leader français fait partie des 5, 6 favoris de cette course et peut rêver au maillot arc-en-ciel, 20 ans après le dernier champion du monde de chez nous, Laurent Brochard. Bref, ça va être immense.

>> On se retrouve dès 14h30 pour suivre cette course qui s'annonce magique...