Vuelta: Exclu après avoir été tracté par une voiture, Vincenzo Nibali « demande pardon »

CYCLISME « Il fallait y penser avant », serait-on tentés de lui répondre…

B.V.

— 

Vincenzo Nibali sur le Tour de France 2015.
Vincenzo Nibali sur le Tour de France 2015. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

L’année 2015 aura été aussi pourrie pour Vincenzo Nibali que 2014 aura été grandiose. L’ancien vainqueur du Tour de France n’a même pas été dans le jeu pour défendre son titre en juillet et vient de prendre une porte en pleine gueule dès la 2e étape du Tour d’Espagne. Coupable d’avoir été tracté par une voiture pour recoller au peloton après une chute collective, l’Italien a été exclu de la Vuelta. Une décision qu’il estime sévère dans un communiqué publié sur sa page Facebook: « J’aurai accepté une lourde amende et une pénalité de dix minutes, comme ils (les commissaires) le font pour tous les autres coureurs. »

Notez bien qu’il s’agit là d’une reconnaissance de faute, ce qui est déjà pas mal. Surtout quand vienne après quelques excuses, plus ou moins sincères d’ailleurs: « Je demande pardon à toutes les personnes qui sont en colère ou qui ont honte de moi » explique-t-il, avant d’enchaîner sur dix lignes qui expliquent tous les sacrifices qu’il a fait « depuis l’âge de 16 ans » et qui quelque part expliquent qu’il s’est fait remorquer par une voiture au beau milieu d’une étape. Mouais. Tu t’es fait gauler, tu t'es fait gauler, Vincenzo. n'en faisons pas toute une histoire.

Per quello che é successo oggi chiedo veramente a tutti le scuse pubbliche, per chiunque sia indignato o vergognato per...

Posted by Vincenzo Nibali on Sunday, August 23, 2015