Coupe du monde: Un membre du staff anglais aurait poussé des joueurs à de mauvais placements

RUGBY La Fédération anglaise de rugby prend «très au sérieux» ces allégations...

N.C. avec AFP
— 
L'équipe d'Angleterre à l'entraînement lors de la Coupe du monde de rugby, le 6 octobre 2015.
L'équipe d'Angleterre à l'entraînement lors de la Coupe du monde de rugby, le 6 octobre 2015. — Seconds Left/REX Shutte/SIPA

La Fédération anglaise de rugby (RFU) ne laissera pas passer ça. Selon les médias britanniques, un membre de l'encadrement du XV d'Angleterre aurait poussé certains joueurs à faire de mauvais conseils de placements financiers, en marge de la dernière Coupe du monde. «La RFU prend ces allégations très au sérieux. C'est une affaire interne et nous allons prendre toutes les mesures appropriées», a expliqué un porte-parole de la RFU.

Plusieurs joueurs, dont le centre Sam Burgess et le demi de mêlée Danny Care, ont perdu en tout près de 140.000 euros après avoir suivi le conseil de Dave Tennison, le responsable des équipements en sélection, d'investir dans la compagnie pétrolière LCO.

Le  traumatisme de l'élimination toujours bien présent

Le sélectionneur Stuart Lancaster et son staff n'auraient pas été informés ce ces agissements. Rien ne laisse actuellement entendre que Tennison ait commis le moindre acte illégal. Selon The Sun, le responsable de l'équipement aurait envoyé des mails à plusieurs joueurs lors de la phase de préparation pour les inciter à investir dans la société, dont l'action valait alors 3,27 livres. La valeur de celle-ci s'est cependant effondrée ensuite à 50 pennies.

Pays hôte de la Coupe du monde, l'Angleterre a été éliminée pour la première fois dans l'histoire dès la phase de poules. Un audit interne a ensuite été commandé pour expliquer les raisons de cet échec retentissant qui pourrait coûter sa tête au sélectionneur et le directeur exécutif de la RFU doit présenter le 17 novembre ses conclusions.