Coupe du monde 2022 : Le binôme de Varane encore à trancher, Modric veut continuer

FOOTBALL Tout ce qu’il faut savoir de l’actu Coupe du monde à la veille de la grande finale entre la France et l’Argentine

Nicolas Camus, Adrien Max
— 
Dayot Upamecano à l'entraînement avec les Bleus le 17 décembre 2022.
Dayot Upamecano à l'entraînement avec les Bleus le 17 décembre 2022. — AFP

L’ESSENTIEL

  • J-1 avant la finale tant attendue de cette Coupe du monde entre l’équipe de France et l’Argentine.
  • On va suivre avec attention l’état de santé de nos petits Bleus tout au long de cette journée, alors que l’inquiétude est de mise avec ce mystérieux virus qui traîne dans le groupe.
  • De leur côté, les Argentins sont apparemment sereins, concentrés sur l’objectif suprême : offrir à Lionel Messi un titre de champion du monde.
  • Le Maroc et la Croatie ont quant à eux rendez-vous à 16 heures pour le match pour la troisième place. A suivre en live sur notre site, évidemment.



23h00 : Fini pour aujourd’hui, allez vous coucher (ou regardez notre live Miss France)

Nous refermons donc ce live. Repassez vos drapeaux, affûtez vos crampons, laissez reposer vos cordes vocales, bref, soyez prêts. Parce que demain, c’est le D-Day. Et 20 Minutes sera sur le pont dès le petit-dej pour vous faire vivre ce (possible) troisième sacre des Bleus. Allez, bonne nuit !

22h40 : Un président devant sa télé

Contrairement à Emmanuel Macron, son homologue argentin, Alberto Fernandez, ne sera pas de la partie ce dimanche au Qatar. El presidente regardera le match à la maison. Ce qui fait de vous l’égal(e) du président argentin, au moins pour demain.



22h28 : Beckham parle du Mondial… malgré lui ?

Selon le New York Times, les autorités qataries seraient déçues du silence de David Beckham sur le Mondial, alors même que ce dernier est payé pour être l’un des ambassadeurs de la compétition. L’intéressé (plutôt son porte-parole) a répondu à cet article par communiqué : « (David) a toujours pensé que le sport avait le pouvoir d’être une force agissant pour le bien dans le monde ». C’est beau.

21h31 : Y'a pas à dire, les Croates savent faire la fête, même pour une 3e place


Les supporters croates fêtent leur troisième place à Zagreb.
Les supporters croates fêtent leur troisième place à Zagreb. - Denis LOVROVIC


20h17 : Les Argentins à cinq derrière ?

Alors qu'on se demande du côté des Bleus qui de Konaté ou Upamecano accompegnera Varane demain, les Argentins réfléchiraient à passer à une défense à cinq, selon les derniers échos de l'entraînement rapportés par l'Equipe. Il s'agirait, entre autre, de mieux gérer la menace Mbappé et mettre du monde autour de Giroud. Scaloni avait déjà fait le coup contre les Pays-Bas en quarts, avec Lisandro Martinez, le défenseur de Manchester United, en 5e homme. 

Le reste de l'équipe serait sans surprise en revanche, avec De Paul, Fernandez, MacAllister au milieu et le duo Messi-Julian Alvarez devant.



19h47 : Pas de retraite internationale pour Modric

Le capitaine croate, 37 ans, ne compte pas s'arrêter sur cette troisième place. Il a dit qu'il serait là pour la Ligue des nations au printemps. «C'est le plan. Cela n'aurait pas de sens de ne pas jouer la Ligue des nations. Et ensuite on verra ce qu'on fait. Pour l'instant je veux rester», a-t-il déclaré à une chaîne locale. 

Et sur la nouvelle réussite croate : «Nous avons réussi quelque chose de majeur pour la football croate. Nous voulions l'or, nous en étions proches. Au final, nous retournons en Croatie comme vainqueurs. La Croatie n'est pas un miracle qui apparait tous les 20 ans. Nous avons prouvé que nous sommes réguliers. Nous ne pouvons pas être vus comme une surprise mais comme une puissance du football.»

19h29 : Les Argentins déjà bouillants à Doha. On va encore prendre la marée demain en tribunes ça va être quelque chose.




19h07 : Alerte belle image !

Modric fête la troisième médaille de la Croatie en seulement six Coupes du monde avec sa petite famille. Et il a bien raison. Quel Mondial il nous a fait encore, à 37 piges. Vraie légende. 




18h53 : L'arbitre anglais privé de finale à cause de la guerre des Malouines ?

C'est en tout cas ce qu'avance le Times ce samedi. Le sifflet anglais Anthony Taylor, un des plus expérimentés de la compétition, postulait pour la finale mais la Fifa a craint que le conflit datant des années 80 entre l'Angleterre et l'Argentine au sujet des îles Malouines ne pose un problème (les plus anciens se souviennent du contexte dans lequel s'était joué le quart de la Coupe du monde en 86, celui de la main de Dieu de Maradona). Le différend n'est toujours pas réglé aujourd'hui, puisque l'Argentine conteste encore la souveraineté anglaise sur le territoire. 

18h32 : Les réactions de deux entraîneurs après le matrch pour la 3e place remporté par la Croatie

Walid Regragui > « C'est une défaite amère, mais elle est méritée je crois. On a vu une équipe qui n'a pas lâché. On va se rappeler de beaucoup de matchs, on a uni notre pays pendant un mois, tout le monde était heureux. Il faudra revenir encore plus fort, les gens vont nous attendre. On est heureux au final, on est dans les quatre meilleures équipes du monde. »

Zlatko Dalic > « C'est une médaille de bronze mais pour nous elle ressemble à une médaille d'or. C'était un match difficile. Je veux dédier cette victoire à l'homme qui est à l'origine de tout cela, à Ciro Blazevic. Boss, c'est pour vous ! Même si je gagnais cinq médailles, vous resteriez toujours l'entraîneur des entraîneurs. »

18h05 : Il y a aussi une vraie réflexion au sein du staff pour trancher entre Upamecano et Konaté en défense centrale. Le gars qui a assuré tout le Mondial ou celui qui arrive lancé après une énorme demi-finale ? Bonne chance à DD surtout.
18h02 : Plusieurs options testées par Deschamps lors de l'entrainement

Selon RMC, DD a testé deux mises en places différentes lors du dernier entrainement des Bleus avant leur finale contre l'Argentine, dimanche (16 heures). Une première avec Marcus Thuram sur le côté gauche de l'attaque et Kylian Mbappé en pointe. Et une seconde plus « traditionnelle » avec Mbappé sur le côté et Giroud en pointe. Test, bluff ? On saura demain. 

17h56 : La Croatie remporte la petite finale face au Maroc

Le match était plié à la mi-temps sur le score de 2-1, avec des buts de Gvardiol et Orsic, juste avant la pause. Le Maroc avait su réagir une première fois par Dari, mais termine finalement au pied du podium. Dommage pour les Lions de l’Atlas et félicitations aux Croates de Modric.

17h33 : Un peu de lecture sur les fans inconditionnels de Cristiano Ronaldo, qui pourraient finir le Mondial en PLS en cas de sacre de la Pulga, demain.



17h13 : Ronaldinho juge les Bleus « trop forts »

La légende brésilienne a accordé un entretien à nos confrères de l'Equipe. Voici un passage sur les Bleus :

«  Vous avez une génération trop forte avec un entraineur qui est habitué à gagner. J'adore Didier Deschamps, il est très bon. C'est un seigneur, qui a été un très bon joueur et qui connaît très bien le foot. En plus, c'est une personne formidable à chaque fois qu'on se croise. J'aime bien la manière dont il fait jouer la France. Au Brésil, il a une très bonne image et on apprécie la manière de jouer des Bleus. Vous avez des jeunes qui sont très bons et un bon entraîneur, c'est le secret de la réussite. Même avec tous les absents, vous êtes là. Non, c'est trop fort vraiment, même si avant la compétition vous étiez parmi les favoris, donc ce n'est qu'une demi-surprise. Je suis content de voir la France en finale. »

Et un autre sur Mbappé :

« J'adore le voir jouer aussi. Je suis très content pour lui. Il fait tout très bien et il est encore très jeune. Il a toutes les qualités, la vitesse, le dribble et, devant le but, il a le sang-froid. C'est le type de joueurs que nous les Brésiliens, on adore voir jouer. Ça a l'air d'être une forte personnalité aussi. »

17h00 : Le Croatie mène à la pause face au Maroc (2-1), grâce à un très bel enroulé d'Orsic juste avant la mi-temps
16h26 : L'ancien agent de Benzema met les choses au clair

Karim Djaziri, toujours très proche de son ancien poulain, appelle à laisser KB9 tranquille. 



15h57 : Les Argentins sont au complet également

Comme pour les Bleus, personne ne manque à l'appel côté argentin à la veille de cette finale. Di Maria, notamment, est bien là. « Il va bien, il est prêt. Il s'est entraîné normalement toute la semaine et il est disponible pour le match », avait dit Scaloni juste avant. 

15h42 : Cette finale « va au-delà de Messi et Mbappé », dit Scaloni

Le sélectionneur argentin était à son tour en conf de presse il y a quelques minutes. Ce qu'on peut retenir de ses déclas > 

« C'est un match entre l'Argentine et la France, ça va au-delà de Messi et Mbappé. Dans les deux équipes, on a beaucoup d'armes et d'autres joueurs peuvent décider de l'issue du match, pas seulement ces deux-là. Leo va bien et on espérera que les choses tourneront en notre faveur. »

Comment arrêter Mbappé ? « C'est plus un travail d'équipe qu'une question individuelle. Et cela ne vaut pas que pour Mbappé. Même si c'est un bon joueur, la France a d'autres joueurs qui l'approvisionnent et le rendent encore meilleur. Il est encore jeune et il va continuer à progresser, il n'y a aucun doute là-dessus. »

15h23 : Venez suivre la petite finale avec nous, je gère la première mi-temps et Nico prendra le relai



14h54 : Tous les Bleus sont à l'entrainement

C'est la bonne nouvelle du jour, selon nos confrères de l'Equipe, Raphaël Varane, Ibrahima Konaté et Kingsley Coman ont débuté l'entraînement avec les Bleus tout à l'heure à 14h30. Theo Hernandez et Aurélien Tchouaméni, touchés par des contusions, sont également là. 

14h31 : Le gardien argentin répond à Mbappé

Emiliano Martinez, le portier argentin, présent en conférence de presse avant la finale entre la France et l’Argentine, dimanche, a répondu à des critiques de Mbappé datant de mai dernier. Kyly estimait que « l’avantage qu’on a nous les Européens, c’est qu’on joue entre nous avec des matchs de haut niveau tout le temps, comme par exemple la Ligue des nations. Là où le Brésil et l’Argentine n’ont pas ce niveau-là en Amérique du Sud. Le football n’est pas aussi avancé qu’en Europe. C’est pour ça que lors des dernières Coupes du monde, ce sont toujours les Européens qui ont gagné ».

La réponse de Martinez : « Il ne connaît pas assez le football, il n’a jamais joué en Amérique du Sud. Si tu n’as pas cette expérience, tu ne peux pas commenter. Mais ce n’est rien. Ils savent que nous sommes une sélection de niveau mondial et ils nous respectent pour cela. »

14h07 : Trezegol veut voir Messi champion du monde

Finale évidemment spéciale pour David Trezeguet, un affrontement dont il « ne voulait pas », a-t-il dit à TyC Sports ce samedi. « C’est difficile personnellement, émotionnellement. Mais il faut que ce soit une fête et c’est une grande finale, entre les deux meilleures équipes de la Coupe du monde », selon lui. 

Le champion du monde et d'Europe avec les Bleus a tout de même une petite préférence avant le coup d'envoi : « Je le répète sans cesse, émotionnellement, sachant que ce sera sa dernière Coupe du monde, Léo (Messi) mérite d’être champion, juge l’ex-joueur de River Plate. Il fait rêver, mais cela n’enlève rien à l’ambition de la France de remporter le titre. »




13h42 : Kimpembe, Pogba et Kanté en tribunes avec le président Macron

Du beau linge pour accompagner le président de la République demain ! Sa femme Brigitte, déjà, qui n'était pas pour la demi-finale et qui cette fois va faire le déplacement, nous apprend Le Parisien. La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castera sera là, et du côté des sportifs, Presnel Kimpembe, Paul Pogba et N’Golo Kanté ont accepté l'invitation présidentielle. Ce qui n'est pas le cas de Laurent Blanc, Michel Platini et Karim Benzema, qui ont préféré décliner. 


13h27 : On n'oublie pas, dans un peu plus de deux heures, le match pour la 3e place entre le Maroc et la Croatie. Histoire de finir ce Mondial en beauté pour deux équipes qui auraient certainement signé avant le début de la compétition pour une place dans le dernier carré.




13h13 : Varane et Konaté dans le groupe

Aaaah, enfin des bonnes nouvelles ! Selon L'Equipe, les deux défenseurs des Bleus ont rejoint le groupe ce midi, ce qui veut dire que le petit virus est évacué. On attend confirmation de leur participation à l'entraînement collectif ce soir. En revanche, Coman ne va pas mieux et se tient toujours à l'écart. 

12h58 : L’Argentine va-t-elle suivre les pas de la Roja ?

L’Espagne est la seule équipe à avoir remporté un Mondial après une défaite lors du premier match. C’était contre la Suisse (0-1), en 2010, en Afrique du Sud, avant de devenir championne du Monde en battant les Pays-Bas (1-0 ap). L'Albiceleste peut donc devenir la deuxième nation à devenir championne du Monde, après leur défaite surprise contre l’Arabie saoudite (1-2), lors de leur premier match dans ce Mondial 2022.

12h15 : Gignac aimerait voir Messi remporter la Coupe du monde

Notre autre DD national a confié à Fox Sports qu’il aimerait voir Messi triompher, dimanche contre la France. « Je suis français, mais j’aimerais que Messi soulève la Coupe du monde parce qu’il le mérite pour l’ensemble de sa carrière ».



11h36 : Le chant des supporters argentins « Muchachos » interprété par le choeur d'enfants du Théâtre Colon à Buenos Aires. C'est quand même plus sympa que leurs chants racistes, un peu trop entonné depuis le début du Mondial.




11h21 : Ne me dîtes pas que vous êtes passé à côté de ce papier de William ? Il a même failli perdre son téléphone dans le 4x4 de son « pote » qatari. Rien que pour ça, il faut le lire :



10h57 : Un papier de notre envoyé spécial auprès des Bleus, Aymeric, sur l'avenir de DD au poste de sélectionneur à lire par ici :



10h44 : Les mystérieuses « stories » de Karim Benzema

L’attaquant de l’Equipe de France forfait en raison d’une blessure à la cuisse, a posté de mystérieuses stories sur son compte Instagram, vendredi. Une première sur laquelle il apparaît avec le ballon d’or et la mention « On a déjà gagné… fin ». Une seconde avec une photo de Zinédine Zidane lui remettant le trophée de meilleur joueur de 2022. Et puis il y a ce « ça ne m'intéresse pas » pour le moins énigmatique. 

Si ces messages peuvent paraîtres anodins, même si Benzema ne fait jamais les choses au hasard, ils surviennent au moment où la presse espagnole fait état de tension entre le ballon d’or et son sélectionneur Didier Deschamps, depuis son forfait pour la Coupe du monde.


10h02 : Fin de la conférence de presse d'Hugo Lloris et de Didier Deschamps.

On n'en sait donc pas forcèment plus sur l'évolution des joueurs malades, et si d'autres sont touchés. Il faudra attendre l'entrainement pour être fixé ! 

10h02 : Sur l'ambiance mise par les Argentins au stade :

« J'ai bien conscience que l'équipe d'Argentine a un soutien populaire important. Le stade demain sera argentin, parce qu'ils sont argentins ou aiment l'Argentine. Je m'attend à une ambiance festive, c'est un peuple de passionné. Ca dégage une ambiance de fête, c'est une finale de Coupe du monde. Mais nos adversdaires sont sur le terrain, pas dans les tribunes ». 

09h59 : Sur Benzema qui a joué un match amical avec le Real

« Vous vous passez le mot entre journalistes étrangers ? J’ai des joueurs qui ont été blessés avant, Karim en fait partie, le dernier à s’être blessé c’est Lucas. Depuis j’ai 24 joueurs à gérer, poser la question vis-à-vis de ces joueurs-là c’est au moins maladroit. Je ne m’occupe pas des invitations des anciens joueurs ou joueurs blessés, je ne sais pas. Evidemment on a eu un groupe au départ, on en a perdu trois. On a un groupe de 24 et ce sont eux qui joueront la finale demain ».

09h57 : Sur son avenir en Equipe de France

L’Equipe de France plus belle chose qui me soit arrivée, en tant que joueur et en tant que sélectionneur. C’est vraiment la passion, le très très haut niveau. Je suis très bien et très heureux dans cette fonction. Le plus important c’est EDF et je suis à son service depuis 10 ans et encore pour demain. Ce n’est pas moi le plus important, le résultat de demain ne dépend pas de ma réponse. Ce que j’ai dans la tête c’est le match de demain et aller chercher un nouveau titre.

09h55 : Sur le virus :

« Je ne veux pas rentrer dans le détail, c’est un sujet qui vous intéresse. On essaye de prendre le maximum de précaution, de s’adapter et de faire avec. Sans tomber dans l'excès ni de l’autre, c’est une situation si elle avait pu ne pas exister ce serait mieux, mais on gère au mieux ».

09h54 : Le « silence de Mbappé » face aux médias

« Il parle quand il a à parler. Kylian a besoin de tranquilité et de sérénité, il est foaclisé sur le terrain, et dans un excellent état d'esprit, avant la Coupe du monde et depuis le premir jour. Il est focus sur le match de demain »

09h51 : Sur les aléas et de voir tout le Monde supporter Messi

« Je suis souvent seul. Il y a des impodérables, aujourdhui on est là on a tout fait pour jouer ce match de demani face à l'Argentine. Scaloni a aussi du gerer des situations, et ils sont là. Ona  fait ce qu'il fallait pour se donner rendez-vous demain. Je n'ai pas d'inquiétude, de stress. Il faut garder la sérénité, une finale quelle quelle soit, il y a le match, et le contexte avec l'objectif de gagner et d'aller chercher un titre. Je sais que les Argentins, et même des Français, veulent voir gagner Messi ». 

09h48 : Le sélectionneur sur le virus

« Je vais bien, en ce qui concerne les joueurs, ecoutez je suis parti assez tot, ils étaient tous en train de dormir, je n'ai pas les dernières infos. On essaye de gérer au mieux, dans la tranquilité. On va être prudent jusqu'à demain pour faire en sorte d'être pret pour ce grand rendez-vous de demain ».

09h46 : On passe à Didier Deschamps
09h45 : Lloris sur le match contre le Maroc

« On a trop subi a mon goût, surtout en deuxième mi-temps. On a les capacités pour tenir plus le ballon ».

09h40 : Les absences servent-elles à souder le groupe ?

« Par le passé on a déjà prouvé que les Equipes de France qui ont marché, en général, le secret a toujours été un état d’esprit très fort, ça fonctionne depuis le début de tournoi, je ne vois pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas demain. Avec l’adrénaline, l’excitation on sera tous sur pied pour se surpasser, pour cette dernière bataille ».

09h38 : Lloris sur Lionel Messi :

« A partir du moment ou on a le soutien de nos supporters, le reste a peu d'importance. On a démarré avec une mission, aller le plus loin possible. On se retrouve en finale 4 ans après et on va tout faire pour sortir vainqueur de cette bataille. On sait ce que représente Messi dans notre sport mais ce sera un match France - argnetine, il y a de vrais compétiteurs en face ». 

09h34 : Hugo Lloris sur le virus qui frappe l'Equipe de France :

« Je n'ai pas plus de nouvelles qu'hier soir, tout le monde est en chambre. Vous aurez plus d'infos d'ici le prochain entrainement. On n'est jamais préparé à ce genre de chose, on essaye de se préparer de la meilleure des facon. Ce sont des aléas auxquels on n'était pas préparé, mais qui n'enlève en rien l'excitation avec la finale ». 

09h30 : La conf des Bleus commence avec Lloris
09h00 : SALUT TOUT LE MONDE !

On y est presque. Plus qu'un dodo avant la finale de cette Coupe du monde, qui mettra aux prises demain l'équipe de France et l'Argentine. Dire qu'on a hâte d'y être serait encore loin de la réalité, mais on va essayer de profiter quand même de ces heures qui nous séparent de ce rendez-vous. Parce que tout est encore possible, qu'on aime surveiller fébrilement tout ce qu'il se passe au camp de base des Bleus, et puis parce qu'on a un bon match de foot à se mettre sous la dent cet après-midi, avec Maroc-Croatie. Les deux équipes vont se disputer la troisième place, et même si c'est « un peu la place du con », comme l'a dit Regragui hier, ramener une médaille à la maison ne serait anodin ni pour l'une ni pour l'autre. 

>> Pour ne rien rater de cette avant-dernière journée de Coupe du monde, c'est par ici que ça se passe...