Pays-Bas - Qatar : Des Néerlandais peu en vue valident leur première place du groupe A… Zéro pointé pour le Qatar… Revivez ce match (2-0) avec nous

FOOTBALL Déjà éliminé de « sa » Coupe du monde, le Qatar a bouclé son tournoi ce mardi en concédant une troisième défaite (2-0) contre une sélection des Pays-Bas assez minimaliste, en dehors des buts de Gakpo et de Jong

Jérémy Laugier
— 
Ici face à Hassan Al-Haydos, Frenkie de Jong a inscrit le but du break, ce mardi contre le Qatar.
Ici face à Hassan Al-Haydos, Frenkie de Jong a inscrit le but du break, ce mardi contre le Qatar. — Michael Zemanek//SIPA

L’ESSENTIEL

  • Quasiment qualifiés avant le coup d’envoi, les Pays-Bas ont sans surprise dominé le Qatar (2-0), ce mardi, pour boucler le groupe A en tête.
  • Qualifiés pour les huitièmes de finale du Mondial tout comme les Sénégalais (2es), les Néerlandais ont conforté leur première place grâce à des buts de Gakpo et de de Jong, mais sans convaincre dans le jeu.
  • Déjà éliminée avant la rencontre, la sélection qatarie finit sur un implacable bilan, avec zéro point au compteur et un seul but inscrit. Que cette Coupe du monde a été rude pour le pays hôte…




18h03 : Voilou, vu l’enjeu de ce match, et la rencontre bien décevante, avec ce petit succès (2-0) des Néerlandais et surtout un éclair de Gakpo donc, on vous laisse là-dessus. Rendez-vous avec les deux matchs décisifs du groupe B dès 19h30 (coup d’envoi à 20 heures), à savoir pays de Galles - Angleterre et Iran - Etats-Unis. Retrouvez les liens ci-dessous. Merci encore de nous avoir suivis, la bise.




18h00 : Le Sénégal a tenu bon, et file en 8es de finale en compagnie des Pays-Bas, après son succès (2-1) contre l'Equateur donc dans le même temps !
17h55 : C’est fini pour ce match sans grand intérêt, mais donc aussi pour la Coupe du monde du pays hôte, qui disparaît par la toute petite porte, avec zéro point et un seul but inscrit en trois rencontres de poule dans un groupe pas si dingue. Booooooon…
90e+6 : Il met le feu en vrai, le petit Alaaeldin : il vient de tenter une passe instantanée en profondeur de grande qualité. Ça ne va pas au bout, mais beaucoup d’audace chez cet entrant de fin de rencontre.
90e+2 : Ohoh la transversale pour Berghuis !

Après s’être fait refuser un but un peu plus tôt, le milieu de l’Ajax Steven Berghuis est un peu maudit cet aprem, puisqu’il bute sur la transversale de Barsham, sur une sublime frappe enroulée du gauche. Youhou, un coup d'éclat !

90e : Même dans les (fins de) matchs qui ne servent à rien, on a droit à 6 minutes de temps additionnel. C’est beau cette équité de tous les instants. Coucou Christophe Galtier.
86e : Sinon, on peut l’oser à partir de quand ce parallèle entre les Bleus de 2018 et les Oranje de 2022, à qui on accole aussi le qualificatif « pragmatique » : une assise très solide, rien de convaincant dans le jeu ou presque, un de Jong aussi essentiel que le Grizou 2018 et une révélation Gakpo (3 buts donc) en mode Mbappé d’il y a quatre ans. Vous avez 10 minutes pour nous aider à trancher ce débat.
85e : Comptons sur l'entrée d'Alaaeldin pour nous enflammer la fin de match avec sa lampe magique (désolé).
82e : Costaud ce Muntari, il parvient à faire un double strike en pleine surface, entre van Dijk et Blind. Coup de sifflet logique donc pour le couper dans sa percée.
80e : Noppert doit s’employer sur un centre en retrait dangereux qatari. Franchement, le Qatar mériterait de marquer sur ce match. D’ailleurs, les Pays-Bas n’ont « que » 55 % de possession de balle. Leur domination n’aura pas été ouf aujourd’hui.
77e : C’est de la folie côté Equateur-Sénégal !

En deux minutes, il y a eu l’égalisation de Caicedo (1-1, 68e), synonyme de qualif' équatorienne… puis le deuxième but sénégalais de Koulibaly (1-2, 70e). Autrement plus réjouissant que ce match donc.

74e : Le Qatar peut remercier Barsham !

Le gardien qatari, qui était étrangement remplaçant au premier match, effectue une nouvelle belle parade pour éviter une raclée cet aprem, après un centre de Dumfries dévié. Il va vraiment bien la chercher au niveau de son montant gauche, au sol.

70e : C’est ça, but logiquement annulé pour ce contrôle du bras de Gakpo, qui est quand même un sacré « petit » phénomène (1,93 m le gaillard).
68e : Buuuuuut de Berghuis au bout d’un numéro de Gakpo !

Mais en même temps, il y a a priori une main de Gakpo au début de l’action. Des joueurs qataris se sont direct arrêtés de jouer. L’action est allée au bout et a été conclue par l’entrant Berghuis. Mais le VAR devrait donc annuler ce troisième but.

63e : Booooon, l'ennui est de retour...
59e : Toujours 1-0 pour le Sénégal dans le même temps contre l’Equateur. On se dit finalement que les Pays-Bas s’en sortent pas mal dans ce groupe, car Sénégal comme Equateur leur ont posé beaucoup de problèmes, et ça aurait pu tourner différemment dans ce groupe A.
56e : On peut faire un peu de projection désormais côté néerlandais : l’adversaire sera le deuxième du groupe B, donc soit l’Iran, soit les Etats-Unis en gros. En cas d’immense surprise ça pourrait être l’Angleterre (qui se destine évidemment à la première place) ou le pays de Galles (actuel 4e).
53e : Pas de véritable réaction côté qatari. Le zéro pointé se confirme pour de bon pour cette sélection, qui n’était clairement pas prête pour un Mondial, même en étant tête de série donc : le bilan de trois défaites sèches, avec un seul but inscrit au final, fait mal.
49e : Frenkie de Jong double la mise !

Bel opportunisme du Frenkie de Jong, pour conclure dans le but vite. Ça part d’un bon centre de Klaassen, qui bénéficie à Memphis Depay. Très grosse parade de Barsham à bout portant, mais Pedro met 8min43 à dégager devant sa ligne, et de Jong en profite.

47e : Bon ça repart trèèèèèès tranquillou par ici.
17h03 : C’est reparti, allez du jeuuuuuuuuuu messieurs s’il vous plaît, songez davantage à Johan Cruyff qu’à Khalid Boulahrouz !
16h48 : C’est la mi-temps ici, et vous l’avez compris, c’est malheureusement l’un des matchs les plus ennuyeux depuis l’ouverture de cette Coupe du monde. Les Pays-Bas ont ce qu’ils recherchent (un 1-0 poussif), mais on ne les voit pas aller bien loin de la sorte. Petite pause et on se retrouve pour la seconde période.
44e : Le Sénégal virtuellement qualifié !

Ohoh, on me signale dans l'oreillette que ça vient de bouger sur l'autre match du groupe : l'ancien Rennais Ismaïla Sarr vient d'ouvrir le score en faveur du Sénégal contre l'Equateur (1-0). Si on en restait là, les Néerlandais seraient donc premiers du groupe A, et les Sénégalais deuxièmes. On rappelle que le live de ce match, géré par Adrien, se trouve par ici.



41e : Vu comme on s'ennuie là, on vous partage le but de Gakpo.




39e : Ca claque teeeeeellement de retrouver Edgar Davids en mode « Men in Black » sur le banc par contre.

Comment dit-on flow en néerlandais ?



37e : Aaaaaaah, ce manque d’intensité imprégné par la sélection de Louis van Gaal est criant, et un peu déprimant on l’avoue. RIP l’historique beau jeu néerlandais.
35e : Encore une fois, avec Afif et Al-Haydos, le Qatar montre qu’il n’est pas à la ramasse dans ce match, loin de là. Jolies séquences encore.
32e : En tout cas, Cody Gakpo est l'inattendu monsieur plus de ces Pays-Bas. C'est simple, il a systématiquement ouvert le score pour sa sélection dans ce Mondial, c'est dire son importance. Un perf quasi-unique donc en Coupe du monde.




30e : C'est quand même dur pour le Qatar, qui était sur un temps plutôt fort là.
27e : Buuuuuuuut de Cody Gakpo pour les Pays-Bas !

On ne l’avait pas encore trop vu, mais Cody Gakpo fait à nouveau la différence dans cette Coupe du monde. C’est le troisième but de ce Mondial pour l’ailier du PSV. Sacrée révélation du tournoi donc. Là, il s’infiltre dans l’axe et lâche une très belle frappe hors de portée de Barsham.

24e : Et bien on ne pensait pas dire ça dans ce Mondial mais les Qataris dominent depuis trois minutes : belle pression face à des Néerlandais en dilettante.
21e : Bien chelou cette balle perdue par de Roon dans l’entrejeu. Franchement, quelqu’un les voit encore comme des favoris, voire comme des outsiders, de cette compétition ?
18e : Olala c'est quand même poussif côté néerlandais, on ne voit pas d'organisateur véritable, malgré la présence de joueurs créatifs comme de Jong et Depay.
15e : Ooooooooh la volée manquée de Memphis Depay !

Plus belle occase du match pour l’ancien attaquant de l’OL ! Il combine bien au départ avec Klaassen, puis de Jong lâche une frappe contrée par son coéquipier Klaassen. Ça se transforme en passe dé pour Memphis Depay, mais celui-ci ne se couche pas très bien sur le ballon, en pleine surface, et sa puissante volée file au-dessus de la transversale.

13e : A priori, on se dirige vers un match plutôt agréable, mais on ne miserait pas sur la folie des Cameroun-Serbie et Ghana-Corée du Sud d'hier.
10e : Bonne petite opportunité pour le Qatar, mais van Dijk intervient en mettant une énorme minasse devant. Les Pays-Bas ne sont pas dans un scénario de domination outrageuse jusque-là.
8e : Attention à ne pas (déjà) défendre trop bas : Klaasen se retrouve à semer la panique dans les airs, alors que Barsham reste étrangement scotché sur sa ligne.
6e : Le Qatar cherche à relancer proprement de derrière, c'est intéressant (mais risqué évidemment).
4e : De Blind bute sur Barsham

La première véritable occase de ce match est néerlandaise quand même : Depay percute dans l’axe, et ça finit par une frappe du droit (clairement pas son bon pied) de Danny Blind en pleine surface. Bien sorti, Barsham repousse le danger.

3e : Première frappe cadrée pour le Qatar

Et bien voilà une belle initiative qatarie : le capitaine qatari Al-Haydos devance Frenkie de Jong sur une passe mal appuyée, s’avance et lâche une bonne frappe à mi-hauteur, captée sans souci par Noppert.

2e : Possession de balle largement en faveur des Néerlandais jusque-là, mais sans danger pour le Qatar.
16h00 : C’est partiiiiiiiii pour ce match, une belle surprise quant au niveau de jeu des Qataris aujourd’hui ?
15h55 : Allez, ça se prépare gentiment par ici. L'ambiance n'a pas l'air folle au stade.
15h50 : Une victoire ou un nul qualifierait à coup sûr les Pays-Bas

Leaders du groupe A avec 4 points, les Néerlandais n’ont besoin que d’un nul aujourd’hui pour assurer leur qualification en 8es de finale. Par contre, pour être certains d’être premiers de la poule, il leur faudra faire au moins aussi bien que l’Equateur (4 points aussi), qui affronte le Sénégal dans le même temps.

15h45 : Pour le Qatar, Karim Boudiaf sort du onze de départ

Pour la première fois du Mondial, le milieu de terrain né en France et formé à Lorient puis à Nancy, Karim Boudiaf, n’est pas titularisé pour le Qatar.




15h40 : Memphis Depay et Gakpo associés devant pour les Pays-Bas

Et hop, on commence avec la compo néerlandaise sans rééelle surprise. On a hâte de voir dans quel état de forme est le (futur-ex?) Barcelonais Memphis Depay pour sa première titularisation dans cette Coupe du monde.




15h30 : Hello tout le monde, on se retrouve comme prévu pour vous faire vivre ce bon petit match. Un enjeu majeur pour le Qatar : obtiendra-t-il son premier succès, ou même son premier point de son histoire dans un Mondial ?
9h00 : Les enjeux

Il n'y a pas eu de miracle pour le Qatar. Baladé lors du premier match de sa Coupe du monde par l'Equateur (3-0), le pays hôte a montré un autre visage face au Sénégal, mais a quand même fini par encaisser une lourde défaite (3-1). Deux matchs, deux défaites et, déjà, la fin du rêve. Alors, dans ce match sans enjeux pour eux face au Pays-bas, ils tenteront de marquer leurs premiers points dans ce Mondial. De points, justement, les Néerlandais en ont besoin juste d'un seul pour assurer leur qualification en huitième de finale du Mondial. Ils pourront compter du Cody Gakpo, l'attaquant du PSV Eindhoven, l'une des seules satisfactions des Oranje lors de ces deux premiers matchs.

>> On se retrouve dès 15h30 pour vivre ce match entre Qataris et Néerlandais. Il devrait y avoir des buts.