Pays de Galles - Angleterre : Les Anglais écrasent leurs voisins avec un doublé de Rashford et défieront le Sénégal… Revivez ce match avec nous

FOOTBALL La sélection de Gareth Southgate a confirmé sans trembler sa première place dans le groupe B, ce mardi, en écrasant le pays de Galles (3-0). Les Anglais affronteront le Sénégal en huitièmes de finale de la Coupe du monde

Jérémy Laugier
— 
Marcus Rashford a inscrit un doublé ce mardi, mais a aussi signé un spectaculaire retourné acrobatique, de peu hors cadre.
Marcus Rashford a inscrit un doublé ce mardi, mais a aussi signé un spectaculaire retourné acrobatique, de peu hors cadre. — Michael Zemanek//SIPA

L’ESSENTIEL

  • Leaders du groupe B avant cette dernière journée de première phase, les Anglais ont confirmé leur rang en prenant nettement le dessus sur le pays de Galles, en deuxième période ce mardi (3-0).
  • Le doublé d’un Marcus Rashford extrêmement tranchant, ainsi que le but de Phil Foden, permettent aux Three Lions de rejoindre les huitièmes de finale de cette Coupe du monde, où ils affronteront le Sénégal.
  • Dans l’autre affiche des phases finales mettant aux prises les groupes A et B, ce sont les Américains qui défieront les Pays-Bas, après leur court succès (1-0), face à l’Iran ce mardi.




22h11 : Allez, on va vous laisser là-dessus pour cette soirée finalement plutôt sympa, grâce à une seconde période où l’Angleterre a montré un visage bien plus spectaculaire. Demi-finalistes du Mondial 2018 et finalistes de l’Euro 2021, les Three Lions pourraient ne pas encore être loin du compte tant leur équipe semble complète, et avec une armada offensive quasiment aussi impressionnante, dans un bon soir, que celle de la France voire du Brésil. Merci encore de nous avoir suivis, et on vous donne rendez-vous évidemment pour plein de nouveaux lives demain, avec notamment les Bleus à 16 heures contre la Tunisie. La bise !
22h05 : Les Etats-Unis poursuivent l’aventure eux aussi !

C’est fini à l’instant pour Iran - Etats-Unis (0-1). Le but de Christian Pulisic a suffi à envoyer les Américains en 8es de finale, aux dépens de cette surprenante sélection iranienne. La deuxième affiche de cette phase finale du Mondial sera donc Pays-Bas - Etats-Unis. C’est pas mal non plus, même si les Néerlandais se sont globalement montrés ennuyeux jusque-là.

21h55 : C’est fini ici, un 3-0 bien net. Sérieux client cette sélection anglaise, qui affrontera donc le Sénégal en huitièmes de finale.
90e+2 : Vers un Angleterre-Sénégal et un Pays-Bas - Etats- Unis

On en profite pour vous dire que les Etats-Unis tiennent leur but d’avance jusque-là contre l’Iran. Ça nous donnerait donc ces deux affiches en 8es de finale, et le choc Three Lions - Lions de la Teranga fait saliver, non ?

90e+1 : John Stones croque le 4-0 sur corner !

Enorme manqué de demi-volée du défenseur central, sur une bonne remise de son partenaire Harry Maguire.

90e : Quatre minutes de temps additionnel. Très tranquille cette fin de match vous vous doutez.
86e : Moore reçoit un centre et défie Pickford, mais le Gallois manque totalement sa frappe.
77e : Bellingham tout près d’aggraver le score !

Heeeeey Juuuuuuuude Bellingham, encore très bon ce soir, bute sur Ward dans son duel, et dans un second temps Foden échoue de peu aussi. Les Anglais sont désormais en démonstration totale. Cette équipe est très agréable à voir quand elle se lâche de la sorte. Rien à voir avec la première période quoi. Après, en face, on a peut-être la deuxième sélection la plus cata du tournoi après le Qatar.

75e : Rashford sort tout sourire, et compte 3 buts en 3 matchs. Il grimace un peu physiquement mais ça n’a pas l’air trop grave. Grealish le remplace.
71e : On fiiiiiiiiire, Rashford proche du triplé !

Cette fois, Marcus Rashford signe un tir du gauche pas assez appuyé pour tromper son ami Ward. Il aurait quand même pu servir Foden mieux placé le coquin. On aurait dit Mbappé qui oublie Thuram dans le temps additionnel contre le Danemark sur ce coup.

68e : Rashford did it again !!!! La balade anglaise prend totalement forme

Quel éééééééénorme boulot de Marcus Rashford sur ce troisième but ! Excellent appel sur l’aile droite, puis un superbe numéro pour se recentrer, et signer une violente frappe du gauche. Ward est encore plus suspect que sur son coup franc par contre, puisque ce tir lui passe entre les jambes…

66e : Trippier remplace à présent Luke Shaw côté anglais.
62e : Waaaaah le tacle de maboulos de Ramsey, qui aurait pu fracturer la cheville de Jordan Henderson là-dessus. C’est jaune mais franchement, ça méritait une autre couleur car par derrière et sans la moindre maîtrise.
57e : Du coaching à gogo pour les Anglais !

Il y a du beau monde sur le banc anglais : Trent Alexander-Arnold, Callum Wilson et Calvin-Phillips remplacent respectivement Walker, Kane et Rice.

55e : Nouvelle tentative galloise. Youhou, ils se réveillent maintenant que c’est archi mort pour la qualif : Moore déclenche une grosse frappe de 20 m, déviée par Maguire. Ça pousse Pickford à effectuer une grosse parade.
54e : Réaction galloise avec James, qui tente sa chance à l’entrée de la surface. Pickford s’était arraché mais ça passe de peu à côté.
51e : Ketchup time, Foden marque à son tour !

Excellente récupération de Rashford dans les pieds de Ben Davies. Kane en profite et sert parfaitement Phil Foden dans l’axe. Conclusion tranquille pour le Citizen et première place verrouillée en deux minutes par les Three Lions, c’est propre !

50e : Ouiiiiiiii, Marcus Rashford régale sur coup franc et débloque ce match !

Bah voilà, il était le meilleur Anglais ou pas loin sur la première période. Marcus Rashford score sur un super coup franc lointain ! Bon, le plongeon de Ward ne restera pas dans les annales non plus sur ce coup.

46e : Fantomatique, Gareth Bale a été remplacé dès la mi-temps !

Choix fort côté gallois : l’ancienne star du Real Madrid a déjà disparu de la pelouse. En même temps, il a été tellement inexistant qu’il ne touchera pas spécialement moins de ballons en seconde période qu’en première. L’attaquant de Nottingham Brennan Johnson est entré à sa place.

21h06 : C'est reparti pour ce pays de Galles-Angleterre qu'on espère plus emballant après cette pause !
20h55 : Tiens donc, ça a bougé de l’autre côté. Grâce à Christian Pulisic, les Américains ont pris l’avantage contre l’Iran (0-1, 38e). C'est la mi-temps sur ce match, et si on en reste là, ce sont désormais les Etats-Unis qui accompagneraient l’Angleterre en 8es de finale, en tant que deuxièmes de ce groupe B.
20h51 : Mi-temps par ici. Et bien, on est parti sur les mêmes bases que pour le Pays-Bas - Qatar, ou pas loin (snif snif)…
45e+5 : Ohoh, on n’est pas passé si loin du hold-up de l’année : l’ancien milieu de Liverpool Joe Allen, bien kiffant durant l’Euro 2016, s’approche de la surface de Pickford et tente une lourde frappe du gauche. Ça passe au-dessus de la transversale, mais ce n’était pas mal du tout. Et surtout on imaginait bien les Gallois pouvoir jouer 4 heures ce soir sans tenter le moindre tir.
45e+3 : John Stones parvient à reprendre de la tête un coup de pied arrêté au second poteau. Il pousse Ward à un arrêt en reculant. Rien de bien folichon quand même, à l’image de cette première période.
44e : Le pays de Galles ne montre absolument rien, c’est un truc de fou. Mais les Gallois sont encore dans le coup avec ce 0-0 qui se dessine à la mi-temps.
38e : Yeaaaaaaah, il fait plais Marcus Rashford de tenter un ciseau acrobatique en pleine surface. Ça n’est pas cadré, mais le geste était superbe.
37e : Phil Foden tout près de libérer les Three Lions !

Superbe mouvement collectif anglais avec notamment Bellingham, qui se projette et offre un caviar à Foden. Mais le Citizen ne cadre pas sa frappe. On sent qu’il voulait arracher la lulu galloise le gourmand.

36e : Même s’il a longtemps refusé de sortir, Neco Williams a dû être remplacé par Roberts, après ce ballon de Rashford reçu pleine tête.
32e : Popopo cette étrange percée du cultissime Harry Maguire, qui se conclut par une frappe absolument RAV, sans regarder le but ou le placement de ses partenaires, et pas loin de finir au poteau de corner. Un régal !
29e : Woh la grosse semelle du Gallois Daniel James (Fulham) sur le pied de John Stones. Ça monte en intensité, et le pays de Galles s’en tire pas mal de rester à 11. C’est seulement un jaune pour lui.
24e : Le latéral droit gallois Neco Williams est archi sonné après avoir repoussé de la tête une lourde frappe de Rashford, qui est bien actif depuis le début de ce match, tout comme Declan Rice dans l’entrejeu.
22e : Argh, Jordan Henderson a très mal jugé ce ballon qui lui était destiné au deuxième poteau. Bêtement lobé sur le coup, il aurait pu avoir une véritable occase avec un bon contrôle.
21e : Bah voilà, un bon gros tacle de boucher de Kieffer Moore sur Kyle Walker. L’avant-centre de Bournemouth signe le premier geste à haute intensité du pays de Galles depuis le début de la rencontre. Si seulement ça pouvait réveiller tout ce beau monde…
18e : Comme souvent, Maguire est visé sur coup de pied arrêté, mais ça ne donne rien. Pas la même réussite qu'en 2018 pour les Anglais dans ce registre jusque-là.
16e : En tout cas, l’emprise anglaise est toooooootale. Je n’ai pas souvenir d’avoir vu les Gallois passer la ligne médiane. Le 4-0 pour la bande à Bale est plus hypothétique que jamais, what a surprise !
14e : Après un coup de pied arrêté renvoyé aux 20 m, Phil Foden s'essaie avec sa papatte gauche. Mais ce n'est pas dangereux, et ça file à côté.
9e : Première occase pour Rashford

Kane lance bien Rashford dans l’axe. Le Mancunien se présente seul face à Ward, mais le duel tourne en faveur du gardien gallois, bien sorti sur ce coup.

5e : Les premiers « Don’t take me home » qui surgissent des travées de ce stade Ahmed-Ben Ali. Ça nous rappelle une soirée d’anthologie dans le Chaudron durant l’Euro 2016, pour un pourtant obscur nul (0-0) entre les Three Lions et la Slovaquie.
4e : On sent que les Anglais, bien ballottés dans la dimension athlétique contre les Etats-Unis, ont envie de proposer tout autre chose dans ce registre ce soir.
3e : Le ballon est sans surprise 100 % anglais dans ce début de match, avec à l’instant un tranchant Marcus Rashford, bien repris en pleine surface par la défense galloise.
20h00 : Let's go guys, c'est parti, faites-nous rêver comme pour un rendez-vous d'ovalie au Millenium !
19h55 : Allez, ça ne va pas tarder à commencer. A noter que ce sera la première titularisation de la jeune carrière de Phil Foden dans un match de Coupe du monde.
19h45 : Tiens, l’ambiance s’annonce sympa dans ce stade Ahmed-Ben Ali d’Al-Rayyan. On n’en doutait pas trop avec la présence de la sélection anglaise, et donc de ses nombreux supporteurs.
19h40 : Bale, Ramsey, Allen, les anciens sont de la partie !

Pas de surprise côté pays de Galles, les trentenaires sont tous alignés au coup d’envoi, avec Gareth Bale en (ex ?) vedette évidemment.




19h33 : Foden, Bellingham, Rashford et Kane associés !

Pfiouuuuu, en voilà un quatuor qui a de la gueule pour nous faire kiffer notre soirée ! On sera curieux de voir la prestation de Phil Foden, qui n'a pas le même rendement avec les Three Lions qu'avec Man City.




19h30 : Hello tout le monde ! On est en place comme prévu pour ce match au suspense a priori assez limité.

Mais sait-on jamais, on a l’ambition de plus vibrer que devant le Pays-Bas - Qatar (2-0) de 16 heures. Ce n’est pas trop demandé, si ?

10h00 : Hello guys ! Ça sent la belle soirée de foot à suspense ensemble dans ce groupe B. Chacune des quatre sélections (Angleterre, Iran, Etats-Unis et pays de Galles) peut en effet encore se qualifier ou être éliminée. On va se concentrer par ici sur le choc entre voisins, à savoir pays de Galles-Angleterre (20 heures). Bon, il faut être honnête, le suspense est assez léger concernant les Three Lions, qui devraient perdre par plus de trois buts d’écart contre la bande à Gareth Bale pour passer à la trappe. Mais on n’est jamais à l’abri du « choke » de la décennie, n’est-ce pas ? La première place de la poule pourrait plus raisonnablement être en danger pour Southgate et ses hommes : il faudra l’emporter si jamais l’Iran parvient en même temps à battre les Etats-Unis. Et on sait à quel point cela pourrait avoir son importance au moment d’aborder le tableau final. Là où l’Angleterre monte mine de rien en puissance, entre une demi-finale au Mondial 2018, puis une finale à l’Euro 2021. Il ne reste donc plus qu’une marche à franchir pour confirmer cette progression constante (au moins dans les résultats). Allez, on espère surtout que les Gallois, révélations de l’Euro 2016 en France mais très décevants jusque-là, nous offriront un sacré match. Notre soirée à suspense (ou pas) dépend en grande partie d’eux, il faut bien l’avouer.

» Allez les amis, on se retrouve ici à partir de 19h30, avec un coup d’envoi à 20 heures.

10h00 : Hello guys ! Et non, ce pays de Galles - Angleterre ne sera exceptionnellement pas un choc/derby d'ovalie ce mardi (20 heures). Mais bien un match décisif de la Coupe du monde 2022.