Qatar - Equateur : Les Sud-Américains s'imposent face à une très faible équipe qatarie... Le match d'ouverture à revivre en direct

football Le Mondial a officiellement débuté ce dimanche avec la victoire facile de l'Equateur face au pays hôte, le Qatar

Nicolas Camus
— 
Enner Valencia a ouvert le score pour l'Equateur face au Qatar, le 20 novembre 2022.
Enner Valencia a ouvert le score pour l'Equateur face au Qatar, le 20 novembre 2022. — AFP

L’ESSENTIEL

  • La Coupe du monde 2022 au Qatar a connu son lancement officiel, ce dimanche à l’occasion du match d’ouverture entre le pays hôte et l’Equateur.
  • Les Sud-Américains se sont facilement imposés face au Qatariens, très décevant et pas à la hauteur de l'événement.
  • La composition du Qatar : Al Sheeb - Ismaeel Mohamma, Abdelkarim Hassan, Khoukhi, Bassam Hisham, Homan Ahmed - Boudiaf, Abdulaziz Hatem, Hassen Al Haydos - Akram Afif, Almoez Ali.
  • La composition de l’Equateur : Galindez - Preciado, Arboleda, Hincapié, Estupinan - Franco, Gruzeo, Caicedo - Plata, Valencia, Ibarra.




19h01 : On fait de vieux os par ici, ce n'était que le premier live d'une longue série ! Merci d'avoir été là pour cette mise en bouche, on se retrouve dès demain avec trois matchs au programme, dont Angleterre-Iran et Sénégal-Pays-Bas. Bonne soirée tout le monde !
90e+5 : TERMINADO. L'Equateur s'impose facilement dans ce match d'ouverture face à une très faible équipe du Qatar. Les Sud-Américains se sont détachés grâce à un doublé rapide de Valencia en première période, et ensuite ont géré tranquillement.
90e+3 : L'Equateur ça peut passer en 8e en tout cas sur ce qu'on a vu aujourd'hui. Si le Sénégal est un peu en dedans à cause de la blessure de Mané, il y aura match entre les deux équipes. Eléments de réponse demain avec le match contre les Pays-Bas, déjà.
90e+1 : Et bien non, ce sera 5 minutes. Tut tut.
90e : Et si on se disait qu'il y avait pas d'arrêts de jeu ? Je dis ça juste comme ça...
88e : Bon, confirmation sur TF1, y'a bien 15.000 / 20.000 personnes qui sont déjà parties du stade apparemment. La peur des bouchons sur le périph, sûrement.
87e : OH ALI ! Alors là c'était bien joué par contre. Reprise de demi-volée depuis le coin de la surface sur un long ballon, ça retombe juste au-dessus de la barre de Galindez. Y'avait de l'idée.
86e : Mais joue moi ce ballon avant sérieux !! Sarmiento il court à côté de la balle mais il attend qu'elle soit en sortie de but pour la jouer, zzzzzz.
85e : Ah, Liza est d'accord avec mon analyse sur Valencia > On est sur un choix complètement pourri de la part du staff équatorien.
83e : Je suis un peu démuni là... Je crois que ces 10 dernières minutes sont définitivement celles de trop.
80e : Ah mais non, Mendez qui oublie Estupian qui était absolument TOUT SEUL côté gauche. Je serais pas contre une petite occase à commenter moi...
78e : HAHAHAA, ils sont bons. Et en tant que professionnel de Paint, je peux vous dire qu'on tient là un montage de qualité.



76e : Ah bah enfin il sort, le buteur équatorien. Si je le vois forfait au prochain match j'appelle personnellement le sélectionneur Gustavo Alfaro pour lui dire qu'il a fait n'imp.
74e : Valencia encore allongé dans le rond central en se tenant le genou. Vous allez me dire que j'insiste, mais QU'EST-CE QU'IL FAIT ENCORE SUR LA PELOUSE ? Sérieusement. Y'a plus rien à jouer, faut le préserver là.
72e : Les Qatariens ne font pas grand-chose pour retenir le public en tout cas. Au-delà du score, c'est surtout l'absence de réaction qui est très surprenante. Comme s'il y avait zéro envie, alors qu'on suppose, quand même, que ce n'est pas le cas.
69e : Je vois des tweets passer sur les tribunes du stade qui seraient en train de se vider, déjà. C'est possible. Mais bon d'après ce que j'ai vu, c'était pas non plein à ras-bord au coup d'envoi.
67e : Le premier changement du match est pour l'Equateur. Ibarra laisse sa place à Sarmiento sur l'aile gauche de l'attaque.
65e : On s'ennuie un peu dans ce match. Je vous laisse donc réfléchir à cette phrase d'un grand penseur, j'ai nommé mon collègue William. Vous avez quatre heures.




63e : Bon, on peut pas dire non plus que ce soit le début de la révolte qatarie. C'est plus un épiphénomène qu'autre chose quand ils arrivent dans la surface adverse.
61e : Oh la tête de Pro-Ro pour le Qatar ! Il arrivait lancé le latéral droit, il a bien coupé la trajectoire mais ça passe à côté. Ali pas loin de la dévier dans le but sur le coup.
59e : Mais sinon le Qatar ils comptent aller presser un jour ou pas ? Parce que c'est pas l'Equateur qui va arrêter de faire tourner tranquillement derrière tout seul hein.
56e : La frappe d'Ibarra !! Il avait le but ouvert, mais son tir est pas assez enroulé et Al-Sheeb peut le sortir.
54e : Oh oui le gros boulot de Plata sur cette action, qui élimine trois Qatariens avant de lancer un coéquipier. La défense adverse arrive quand même à s'en sortir.
52e : AAaaaah Valencia qui se trompe au moment de faire la dernière passe, dommage y'avait des solutions dans la surface sur ce bon débordement.
50e : Tout petit rythme dans ce début de début de seconde. Faut dire que les Equatoriens n'ont qu'à gérer, et si ça ne vient pas en face...
48e : Avec donc Valencia qui est revenu aussi sur le terrain. Bon, c'est que ça doit aller le genou, y'a des gens compétents pour s'occuper de ça.
46e : Allez go pour la seconde période ! On va vite voir si la pause a fait du bien aux Qatariens.
18h03 : Avant que ça reparte, je vous mets la vidéo du 2e but de Valencia. Matez-moi ce coup de tronche.



45e+beaucoup : MI-TEMPS. Domination totale de l'Equateur, qui mène fort logiquement de deux buts. Les Qatariens sont très (trop) tendus pour le moment, pour leur premier match de Coupe du monde. Ca se comprend, mais il va falloir se reprendre pour espérer quelque chose dans ce match d'ouverture. La dernière occase va peut-être les remettre dedans, on va voir ça dans quelques minutes.
45e+4 : Ouuuh l'occase pour le Qatar ! Super centre de Al-Haydos, mais Ali ne peut pas claquer sa tête c'est pas vrai ?!! Ca aurait fait du bien avant la pause.
45e : Ah bah il revient sur la pelouse. C'est quoi le projet, se péter définitivement alors que le match est déjà plié ? Comme vous voulez les mecs...
44e : Il se relève le capitaine équatorien mais en boitant bien bas. Sortez-le moi de là, y'a encore deux matchs derrière.
43e : Outch Valencia qui vient se tordre le genou sur un duel anodin. No no no pas ça !
41e : Ah, une première incursion un peu dangereuse pour le Qatar, avec Afif bien lancé sur le côté gauche. Mais le petit dribble ne passe pas.
39e : Le public qatarien essaie de donner de la voix, mais c'est pas gagné cette histoire. On va déjà commencer par gagner un duel hein.
37e : Ah oui quand même (la précédente CdM pour l'Equateur c'était en 2014 au Brésil)




34e : C'est gênant là le Qatar, on dirait des U15 contre des adultes. Y'a un gouffre entre les deux équipes, sur tous les plans. Ils ne sont pas du tout à leur niveau les locaux dans ce match d'ouverture.
32e : Elle encore plus belle au ralenti cette tête... Rien à faire sur ce coup pour Al-Sheeb. Enorme début de match du capitaine équatorien.
31e : LE DOUBLE POUR VALENCIA !! Il fait ce qu'il veut l'attaquant du Fener ce soir ! Joli coup de boule sur ce centre venu de la droite, il était pas simple à mettre celui-là.
29e : Oulà cette frappe d'Ibarra... Elle est partie directement dans le désert celle-là. Prudence si vous circulez en chameau dans les environs.
27e : Je rappelle le gros enjeu de ce match > Sachant que les deux autres équipes de la poule sont le Sénégal et les Pays-Bas, il vaudrait mieux gagner aujourd'hui pour espérer passer en 8e. Tu perds, c'est déjà finito.
25e : Toujours dans l'attente d'une action construite qatarienne. Je vous préviens dès que ça tombe hein.
22e : Les Equatoriens dominent physiquement au milieu, il y a pas photo. A chaque impact ce sont eux qui ressortent avec le ballon, forcément c'est plus simple après.
20e : L'occase encore pour l'Equateur !! Estupian qui déborde côté gauche, il peut centrer pour Estrada mais ce dernier est pas dans le bon timing pour reprendre de la tête. En revanche il l'était pour se prendre le gardien qatarien pleine poire. Sacré choc entre les deux joueurs, qui restent au sol.
18e : Très inquiet pour la défense qatarienne quand même, qui se fait transpercer trop facilement depuis le début du match. Là sur l'action qui mène au péno c'est flagrant, Valencia se balade entre les trois centraux c'est n'imp.
16e : C'EST DEDAAAANS !! Valencia inscrit le premier but de cette Coupe du monde, cette fois c'est officiel !
15e : PENO POUR L'EQUATEUR ! Cette fois pas de contestation possible. Valencia avait mis Al-Sheeb dans le vent et le gardien du Qatar qui ne peut que le faucher, rien à dire.
14e : Le hors-jeu sur le but, donc. Même pas sûr que la tête de l'Equatorien allait vers l'avant mais bon...




12e : La mobylette Plata qui se met en route sur le côté droit pour l'Equateur, attention. Cette fois c'est bien défendu mais ça fait déjà plusieurs fois qu'il amène le danger l'ailier du Deportivo Toluca (j'ai vérifié).
10e : Ils n'arrivent pas à tenir le ballon plus de deux, trois passes. Et en face l'Equateur c'est quand même bien plus expérimenté. Va falloir survivre à ce premier quart d'heure et après ça ira peut-être mieux.
8e : Ils sont pas bien en tout cas les Qatariens dans ce début de match, ultra tendus et on peut le comprendre.
7e : Alors franchement le ralenti n'a pas du tout aidé, du mal à voir où est-ce qu'il y a hors-jeu. Au tout début de l'action ? Mouais c'est pas clair tout ça, m'enfin...
5e : Ah non il y a hors-jeu !! Mais où ça j'ai rien compris ? But annulé en tout cas !
4e : Alors c'est checké par le VAR, a priori l'arbitre vérifie qu'il n'y a pas faute sur le gardien lors de sa sortie (je suppose).
3e : HOP HOP HOP LE BUT DE L'EQUATEUR D'ENTREE ! Il nous a fait n'importe quoi le gardien qatarien là, sortie ratée sur un coup franc et derrière Valencia qui la pousse au fond tranquillement.
2e : Hâte de voir ce que vaut cette sélection qatarienne quand même. Championne d'Asie des nations en 2019, rappelons-le. Le sélectionneur espagnol Félix Sánchez Bas a fait un sacré boulot depuis 2017, uniquement tourné vers cette compétition.
1ère : C'EST PARTIIIIIII !! Le premier match d'une belle série de 64 rencontres à venir en un mois. Toutes à suivre en live chez nous évidemment.
16h58 : L'hymne du Qatar maintenant ! Devant des tribunes pas pleines pleines, si je puis me permettre.
16h56 : L'hymne équatorienn repris en choeur par une bonne flopée de supporters qui ont fait le déplacement. Je sais pas exactement combien mais quelques milliers ça c'est sûr.
16h54 : Les 22 acteurs entrent sur la pelouse ! On se met à leur place, grosse émotion de lancer une Coupe du monde quand même. « C'est pas tous les jours », comme on dit.
16h50 : Assez déçu que Djorkaeff Reasco ne soit pas titulaire côté équatorien quand même.

Djorkaeff en prénom, comme notre Youri national, oui oui. Si vous voulez en savoir un peu plus, je vous conseille ce papier des confrères du Parisien. Cette histoire a bien plu à l'ancien numéro 6 des Bleus en tout cas. 


16h48 : D'ailleurs, je vous mets les compos par ici.




16h45 : On ne va pas vous mentir, on connaît assez mal les deux équipes (pour le dire comme ça)

Mais quand même, on aura un oeil intéressé sur le petit Karim Boudiaf côté Qatar. Né en France, formé à Lorient puis Nancy, il avait pris la décision de partir au Qatar à l'âge de 18 ans pour réussir dans le foot, alors qu'il voyait son avenir bouché chez lui. Et le voilà- aujourd'hui titulaire pour un match d'ouverture d'une Coupe du monde. 

16h42 : En direct (ou presque) du stade Al-Bayt, où a eu lieu il y a moins d'une heure la cérémonie d'ouverture. On va maintenant se pencher sur ce Qatar-Equateur, qui nous paraissait tellement loin il y a encore quelques semaines. Mais ça y est, on y est.
16h40 : YO LA COMPAGNIE ! C'est l'heure de démarrer cette Coupe du monde.
08h10 : On vous laisse avec un peu de lecture, notamment signée William, qui est présent pour « 20 Minutes » au Qatar, et qui aura justement l’honneur d’être dans les tribunes du stade Al Bayt d’Al-Khor ce dimanche. On parle ici de l’engouement autour de ce Mondial à Doha il y a trois jours, ainsi que de cette question d’un boycott par les téléspectateurs qui pourrait avoir un impact sur la FIFA. A ce propos, on est bien curieux de savoir si les audiences du match de cet aprem dépasseront celles de la demi-finale de Coupe de France 2018 entre Les Herbiers et Chambly (au hasard).




08 h : This is it, vous en rêviez de ce Qatar-Equateur, hein ?

Hello les 20 Minutos !!!! Si dans notre tendre enfance bercée par le ballon rond, on nous avait dit qu’un jour, un obscur Qatar-Equateur deviendrait l’événement majeur de toute la planète football… On aurait sans doute répondu que nos idoles Alexander Vencel et Alexandre Mostovoï (true story) soulèveraient un jour une Ligue des champions avec le RC Strasbourg. Oui, mais nous voilà bien, ce dimanche 20 novembre 2022, avec les yeux rivés vers le stade Al Bayt d’Al-Khor (quelle vie). Franchement les amis, connaissez-vous ne serait-ce qu’un joueur qui sera présent à 17 heures sur la pelouse, les deux camps confondus ? OK respect, vous avez potassé votre sujet en nous sortant Moises Caisedo, le milieu de terrain équatorien qu’on voit parfois briller en Premier League avec Brighton. Mais pour le reste, bonne chance messieurs dames. Tout ça pour dire que sur cette Coupe du monde 2022 à l’engouement déjà mitigé en France, on a un peu de mal à penser qu’on va s’éclater dès ce match d’ouverture. Mais on ne demande qu’à être surpris, notamment par cette mystérieuse sélection qatarie, qui a eu le grand mérite de ne pas avoir naturalisé 723 joueurs depuis 12 ans en prévision du Mondial, contrairement à son homologue du handball en 2015.

>> Sur ce, on vous donne rendez-vous à 16h30 par ici, pour évoquer avec vous l’ambiance et les compos (notre analyse risque d’être extrêmement pointue à ce niveau). Le coup d’envoi est pour 17 heures.