Coupe du monde 2018: Des Syriens célèbrent l'élimination de la Russie, soutien de Bachar al-Assad, sur les réseaux sociaux

FOOTBALL La Russie s'est faite sortir par la Croatie en quarts de finale de Coupe du monde...

20 Minutes avec AFP

— 

La Russie est éliminée de son Mondial.
La Russie est éliminée de son Mondial. — Adrian DENNIS / AFP

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Des Syriens opposés au régime du président Bachar al-Assad ont chaudement célébré sur les réseaux sociaux l'élimination de la Russie, l’allié indéfectible de Damas, après la défaite face à la Croatie (2-2, 3 tab à 4) en quarts de finale de la Coupe du monde.

« La Croatie écrase la Russie et la vire du Mondial. Un jour viendra où elle sera expulsée de Syrie par le peuple syrien », exultait ainsi sur son compte Twitter Abou al-Hoda al-Homsi, militant installé dans les territoires rebelles du nord syrien.

L’intervention militaire de la Russie fin 2015 au côté du régime de Damas lui a permis de reprendre l’initiative dans le conflit meurtrier qui ravage la Syrie depuis 2011 et de multiplier les victoires face aux rebelles et aux jihadistes.

« Toute la Syrie est heureuse »

« Louange à Dieu qui a fait pleurer les Russes et a donné la joie aux Syriens et aux Arabes », s’est réjoui sur Twitter Ahmed Ramadan, porte-parole de la coalition nationale de l’opposition syrienne en exil.

« Toute la Syrie est heureuse de la victoire de la Croatie à part l’aéroport de Hmeimim », ironise sur son compte Twitter l’utilisateur Mohamd Dakkak, en référence à la base aérienne où sont stationnées des forces russes, dans le nord-ouest syrien.