Deux hommes politiques belges charrient Neymar avec un Manneken-Pis lui urinant dessus

DOCTEURS ES PAINT Et le montage fait polémique du côté du plat pays...

C. Ape.

— 

Neymar face à Alderweireld
Neymar face à Alderweireld — EMMANUEL DUNAND / AFP

Vous connaissez l’amour de notre rédaction des sports pour les Paint et autres montages. Visiblement nous ne sommes pas les seuls. Après l’élimination du Brésil par les Diables Rouges vendredi soir (2-1), le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close y est allé de sa petite moquerie sur Twitter.

Résultat, une photo du célèbre Manneken-Pis urinant sur Neymar, pleurant à chaudes larmes.

Aussitôt reprise par le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Theo Francken.

Chez nos voisins belges, le montage fait polémique. Theo Francken, membre du parti nationaliste flamand, a été interpellé par un journaliste qui estime qu'« il y a deux façons de voir la vie : en se réjouissant de l’humiliation des autres ou en jouissant du bonheur de ceux qui ont joué collectif pour le plaisir, par générosité, sans volonté de dominer. Perso, j’ai choisi… ».

Et le secrétaire d’État de répondre : « Il y a deux façons de regarder la vie : avec humour ou avec envie et aigreur. J’ai choisi. »

>> A lire aussi : «Mettez-vous une bonne purge», le bon conseil de Meunier aux supporteurs Belges