Iran-Espagne / Coupe du monde 2018: La Roja souffre mais rejoint le Portugal en tête du groupe B...Revivez le match...

Coupe du Monde 2018 L'Espagne peut prendre la tête du groupe en cas de victoire autre que 1-0 contre l'Iran...

W.P.

— 

Diego Costa a ouvert le score face à l'Iran, mercredi 20 juin.
Diego Costa a ouvert le score face à l'Iran, mercredi 20 juin. — Manu Fernandez/AP/SIPA
Coupe du MondeCoupe du Monde
Mercredi 20 juin 2018
Phase de groupes
IranIran
    EspagneEspagne
    • 54'Diego Costa
    20:00
    Tirs au but -
    0-1
    Mi-temps0 - 0

      L'Espagne affronte l'Iran dans la 2e journée du Groupe B

      Les Espagnols font le siège de la surface iranienne

      Diego Costa a offert la victoire à la Roja d'un but chanceux (1-0)

      Allez, c'est tout pour ce match. Pour rappel, l'Espagne et le Portugal font la loi dans ce groupe avec quatre unités et sont en ballotage favorable pour la suite des événements. Mais devront confirmer lors de la dernière journée. Ciao!

      Je termine ce live avec LE grand moment d'Iran-Espagne. La touche-roulade foirée de Mohammadi. Epique.

       

      94e: C'EST TERMINE! Victoire dans la douleur pour l'Espagne qui rejoint le Portugal en tête de ce groupe B (égalité parfaite). Les Iraniens auront fait de leur mieux et ont même cru égaliser, mais leur but a (justement) été annulé pour une position de hors-jeu.

      92e: Les Iraniens sont au taquet, on sent qu'au moindre espace donné ils peuvent filer à 1000 à l'heure en contre.

      90e: Quatre minutes de temps additionnel!

      89e: La Roja pose le pied sur le ballon et attend que tout ceci se termine. C'est une tactique aussi.

      86e: Queiroz est archi-serein sur son banc, comme s'il savait qu'il allait se passer quelque chose dans les dernières minutes, genre une égalisation de ses joueurs.

      82e: OOOOH QUELLE OCCAZ POUR L'IRAN! Le festival d'Amiri qui met un petit pont avant d'ajuster un centre parfait sur la tête d'un partenaire. Ca passe juuuuuste au-dessus! Elle est belle cette équipe iranienne sur cette fin de rencontre!

      mon_pseudo-226168

      Celle-là m'a bien fait marrer : "Vous imaginez un Iran-Islande ? Les deux blocs les plus bas du mondial. Le ballon resterait dans le rond central, personne n'irait le chercher." Sinon, moi je me suis fait un espèce de burger au jambon avec les restes du frigo.

      >> Et c'était bon quand même? Heureux que la vanne t'ait plu, elle est travaillée en laboatoire depuis ce matin. 

      77e: Coup-franc intéressant pour l'Espagne mais David Silva est atteint du syndrome CR7 lui aussi, donc ça file dans le mur.

      75e: Ohhhh ce ballon qui floootte ! Quel centre dans la surface, le ballon traîne devant De Gea qui a beaucoup de chance sur ce coup. Les attaquants iraniens étaient courts. Mais le centre était David Beckhamesque!

      74e: Le capitaine iranien cède sa place à Jahankabsh. Que j'appelle toujours Jahan pour des raisons évidentes.

      74e: Le capitaine iranien cède sa place à Jahankabsh. Que j'appelle toujours Jahan pour des raisons évidentes.

      71e: Koke a remplacé Iniesta.

      70e: Magnifique cominaison sur corner puis cafouillage infernal devant la ligne d'enbut... Les Iraniens s'en sortent miraculeusement alors qu'un de leurs défenseurs  a fait une immense faute de main. 

      68e: Faché que je l'aie chambré, Iniesta se balade dans la défense iranienne avant de centrer en retrait. L'Iran se dégage en catastrophe. Corner.

      64e: Iniesta est à la rue physiquement le pauvre... Il va falloir le sortir.

      63e: ET NON! IL EST ANNULE POU HORS-JEU! Oh le coup dur pour les Iraniens qui étaient fou de joie!

      62e: BUUUUUUUUT DE L'IRAAAAAAN!!!

      61e: Coup-franc dangereux pour l'Iran...

      59e: AMIRIIIII!! DE LA TETE! Ils n'abdiquent pas du tout, les hommes de Carlos Queiroz! On se relâcherait pas un peu, amis espagnols? 

      57e: Ca ne donne rien et l'Espagne repart. Vazquez obtient un coup-franc lointain et excentré. Pour Ramos et Piqué dans la boîte? Non, pour la défense iranienne. Et ça file en corner.

      56e: Corner pour l'Iran qui presse haut maintenant!

      53e: BUUUUUUT POUR L'ESPAAAAAGNE!!! Diego Costa avec beaucoup de réussite débloque le compteur avec un peu de réussite! Mais c'est bien évidemment mérité!

      52e: OUAAAAAAAAH DE GEA A EU TRES CHAUD! Je le voyais dedans, ce boulet de canon! Quelle frappe pour l'Iran. C'est un peu venu de nulle part...

      51e: Isco déborde bien côté gauche et sert Diego Costa en retrait dans la surface mais le colchonero manque le ballon. Frsutrant!

      50e: La double paraaaaade du gardien iranien! Il y a le feu dans la surface iranienne mais pour le moment le 0-0 tient toujours!

      49e: OUUUH PIQUE LA DEVIATION DE PIQUE DANS LA SURFACE! Ca passe vraiment pas loin!

      47e: A priori on repart sur le même rythme. Toujours avec les vuvuzelas machin truc.

      46e: C'EST REPARTIIII! ON VEUT DES BUTS! QUEREMOS GOLES!

      Très bon résumé. Des vuvuzelas. Beaucoup. Trop. Des buts. Pas. Du tout.

       

      45e: C'EST LA MI-TEMPS!

      45e: OOOOH LA FRAPPE CONTREE DE SILVA!!! On a cru au but mais c'était juste un effet d'optique...

      45e: Trois minutes de temps additionnel.

      43e: Vous imaginez un Iran-Islande? Ls deux blocs les plus bas du mondial. Le ballon resterait dans le rond central, personne irait le chercher.

      41e: Ca peut pas tenir 90 minutes comme ça, l'Iran. C'est pas possible...

      39e: Grosse embrouille avec Diego Costa, accusé par le gardien de l'Iran de lui avoir marché sur le pied. C'est pas intentionnel. Pour une fois, on sera du côté de l'Espagnol.

      37e: Le capitaine Hajsafi est au sol... Inquiétude côté iranien.

      35e: Alors que c'est le retour des vuvuzelas iranien...

      33e: Bon, sinon vous bouffez quoi ce soir les potos? Jai la dalle moi, j'ai commandé un truc mais j'ai pas eu le temps de le réchauffer encore. C'est dur.

      30e: DAVID SILVA! Le retourné du Citizen dans la surface après un gros bazar dans la défense iranienne... Ca file au-dessus!

      28e: Pas facile ce premier tour pour les favoris de la poule. Bon, après, l'Espagne ne galère absolument pas en défense contrairement à l'actuel leader de la poule, le Portugal. 

      25e: David Silva cadre mais Beiranvand était dessus. Ca manquait de protéines, cette frappe. 

      24e: Coup-franc très intéressant pour la Roja, aux 25 mètres...

      22e: Atteint du syndrome CR7, Sergio Ramos tente un coup-franc aux 30 mètres et le ballon échoue contre le mur.

      18e: Match absolument passionnant! (on s'emmerde à mort. C'est à quelle heure le burger quiz?)

      14e: Tentative à mi-distance d'un Iranien mais c'est aussi écrasé que pas cadré.

      12e: Notre stagiaire a misé sur un 5-0 pour l'Espagne. Il avait aussi prédit des victoires 4-0 pour le Portugal et l'Uruguay. On peut lui faire confiance.

      8e: On ne fera pas les vierges effarouchées face à la domination espagnole. Mais l'Iran va prendre un sacré bouillon en défense, je pense.

      6e: Ca ne donne rien, défense autoritaire des Espagnols.

      5e: Oh le coup-franc, ou plutôt le mini-corner pour les Iraniens après un contre rondement mené! Intéressant tout ça.

      3e: Carlos Queiroz s'y connaît en défense totale et, forcément, ses hommes campent déjà à onze dans leur moitié de terrain.

      2e: Sans surprise, les Espagnols imposent leur pressing caractéristique. 

      1ère: C'est partiiiiii pour Iran-Espagne!!!!!

      19h56: Vraiment pas mal l'hymne espagnol. Dommage qu'il n'ait pas de paroles.

      19h55: Les joueurs sont sur la pelouse. L'Iran jouera en rouge, l'Espagne, toujours en blanc.

      19h46: On note la présence de De Gea dans les cages. Hierro ne l'a donc pas puni pour ses erreurs contre le Portugal. Difficile de lui en vouloir, c'est un grand gardien.

      19h37: Ca sera donc un 4-2-3-1, avec toujours Diego Costa en pointe. Je mettrais bien une pièce sur un ou deux pions du colchonero ce soir.

      19h05: Les compos des deux équipes!

       

      On rappelle les résultats des deux matchs pas très emballants de la journée avant ce match:

      Portugal 1- 0 Maroc

      Uruguay 1- 0 Arabie saoudite.

      Si vous nous aviez dit que l’Iran compterait deux points de plus que l’Espagne avant leur affrontement du 20 juin au soir, on vous aurait ri au nez et prié de vous remettre aux fléchettes. Mais les choses sont ce qu’elles sont. L’Iran a battu le Maroc il y a cinq jours pendant que la Roja était accrochée par le Portugal (ou plutôt CR7). Du coup, ils comptent trois unités contre une seule pour les Ibères. Par contre on imagine mal un second miracle pour les hommes de Carlos Queiroz. Un nul 0-0, ce qu’ils vont sûrement chercher à décrocher, est à peu près tout ce dont ils peuvent rêver. Enfin normalement.

      >> Rendez-vous à 19h35 pour lancer ce live

      Coupe du Monde 2018