Athlétisme: Des accusations de dopage «sensationnalistes et trompeuses» estime la Fédération internationale

POLEMIQUE Un tiers des médaillés olympiques de 2001 à 2012 seraient suspects...

R.B. avec AFP
— 
Le président de la Fédération international d'athlétisme Lamine Diack.
Le président de la Fédération international d'athlétisme Lamine Diack. — Buda Mendes / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les allégations de la chaîne de télévision allemande ARD et du quotidien britannique Sunday Times ce week-end sur un supposé dopage de grande ampleur dans l'athlétisme sont «sensationnalistes et trompeuses» a rétorqué mardi l'IAAF, la Fédération internationale d'athlétisme, dans un communiqué.

«La suspicion seule n'est pas une preuve de dopage», a ajouté l'IAAF au sujet de ces échantillons sanguins de 800 athlètes présentant des valeurs «suspectes ou hautement suspectes» épinglés par ARD et le journal dominical britannique.

Selon ces médias, sur les 146 médaillés mondiaux ou olympiques de 2001 à 2012 du 800 m au marathon, un tiers présenterait des valeurs suspectes.