JO 2012: Le programme de la 14e journée

JEUX OLYMPIQUES Saut à la perche, BMX et demi-finale de handball...

Anthony Davière
— 
Renaud Lavillenie, pendant les qualifications du saut à la perche aux Jeux olympiques de Londres, le 8 août 2012. 
Renaud Lavillenie, pendant les qualifications du saut à la perche aux Jeux olympiques de Londres, le 8 août 2012.  — Lee Jin-man/AP/SIPA

Enfin, la France a repris sa marche en avant. Après deux jours sans médaille, Marlène Harnois a remporté le bronze, jeudi, en taekwondo. Un résultat que les perchistes Romain Mesnil (pourquoi pas) et Renaud Lavillenie tenteront de bonifier en offrant à la France sa trentième breloque dans ces Jeux de Londres. Les Experts, opposés à leurs meilleurs ennemis croates en demi-finale de handball, sont toujours là. Et plus que jamais, ils espèrent devenir doubles champions olympiques après leur titre glané à Pékin en 2008.

La bataille du jour

Grand favori du concours à la perche (finale à 19h), Renaud Lavillenie a tout pour devenir champion olympique. Seulement, une médaille d’or ne se gagne pas uniquement sur les résultats d’une saison. Le Clermontois devra être présent mentalement pour cette finale et faire abstraction de son statut. Attention à l’excès de confiance.

La question du jour

Peut-on avoir deux équipes de sport collectif en finale de tournoi olympique ? Les basketteuses, toujours invaincues, ont atomisé la Russie en demi-finale jeudi soir (81-64). Et s’offrent l’assurance de remporter au moins la médaille d’argent, avant de défier les Etats-Unis en finale. Vendredi soir, les handballeurs ont l’occasion de suivre l’exemple donné par les coéquipiers de Céline Dumerc. Opposés aux Croates (20h30), les hommes de Claude Onesta ont toutes les cartes en main pour disputer une seconde finale olympique d’affilée.
 
Trois raisons de suivre…Le BMX (15h)

Pour suivre les performances de Joris Daudet et Magalie Pottier, véritables chances de médaille.
 
Parce qu’on a trouvé le sport le plus aléatoire, le pendant du short-track aux Jeux d’hiver.
 
Parce voir des mecs pédaler sur des mini-vélos, c’est plutôt marrant.

Le chiffre du jour

25. Soit le nombre de tirs tentés par l’équipe de France de football féminin dans la petite finale face au Canada. Les filles de Bruno Bini ont touché deux fois les montants et cadré seulement quatre fois. Un manque de réalisme qui aura coûté cher puisque sur leur seule action dangereuse de la seconde période, les Canadiennes ont trouvé le chemin des filets (90+2’ Matheson).

Le tweet du jour

Dévasté par l’élimination des Bleus en quart de finale face à l’Espagne, le pivot Ali Traoré a décidé de rentrer en France. Il préfère ne pas rester à Londres pour éviter de ressasser cette défaite qui lui reste en travers de la gorge.