Rémy Di Gregorio mis en examen

— 

Rémy Di Gregorio a été mis en examen jeudi et libéré sous contrôle judiciaire par la juge d'instruction de Marseille Annaïck Le Goff. Le coureur de l'équipe Cofidis est mis en cause pour « détention par un sportif de procédé ou produit interdit sans justification médicale dans le cadre d'une manifestation sportive ». De son côté, Rémy Di Gregorio nie toute pratique de dopage. « A tous ceux qui me soutiennent et me supportent, je peux dire que je peux encore me regarder dans une glace, a-t-il déclaré à la sortie de son audition par la juge d'instruction. Je ne me suis jamais dopé. » Un naturopathe marseillais a également été mis en examen. Ce dernier « a indiqué avoir injecté de l'ozone à deux reprises dans le sang du coureur. Lors d'un autre rendez-vous, il avait prélevé de son sang avant de l'enrichir à l'ozone et de lui réinjecter », a déclaré Jacques Dallest, le procureur.