Groupe G : Franck Ribéry entre enfin en scène

©2006 20 minutes

— 

Le président de l'Olympique lyonnais (Ligue 1 de football), Jean-Michel Aulas, a affirmé lundi que le milieu offensif international de Marseille (L1), Franck Ribéry, avait choisi l'OL pour les prochaines saisons.
Le président de l'Olympique lyonnais (Ligue 1 de football), Jean-Michel Aulas, a affirmé lundi que le milieu offensif international de Marseille (L1), Franck Ribéry, avait choisi l'OL pour les prochaines saisons. — Pascal Pavani AFP

La nouvelle, pressentie depuis quelques jours, est tombée peu avant 19 h, hier soir. Avec seulement 55 matchs de Ligue 1 et trois sélections au compteur, Franck Ribéry sera la grande attraction de l'équipe de France qui ouvrira cet après-midi (18 h) son Mondial face à la Suisse. Profitant de la défection de Florent Malouda, convalescent, le joueur de l'OM formera avec Zinédine Zidane, Thierry Henry et Sylvain Wiltord le carré magique des Bleus à Stuttgart.

Hier, Zidane en personne a adoubé son jeune (23 ans) coéquipier. « Je ne l'ai pas pris spécialement sous mon aile, tout le monde l'a accepté, a déclaré le capitaine tricolore. Franck respire la joie de vivre, et cela se voit quand il entre sur le terrain. Il ne calcule pas, il est très fort. » Même s'il a réitéré sa préférence pour un système à deux attaquants – son souhait ne sera pas exaucé contre la Suisse –, Zidane ne rechigne pas à partager les clés du milieu de terrain avec Ribéry, promis à un simple rôle de joker avant la Coupe du monde, mais réclamé par tous depuis plusieurs semaines. « C'est quelqu'un qui marquera les esprits à chaque fois qu'il jouera, a ajouté le Marseillais, avant de lâcher dans l'un de ses rares sourires : certains diront que c'est parce qu'il joue à l'Olympique de Marseille... »

Les Suisses évoluant en Ligue 1, notamment Daniel Gygax (Lille) et Patrick Muller (Lyon), ont en tout cas alerté leurs partenaires sur le danger représenté par Ribéry. Raymond Domenech, qui a longuement parlé à son poulain avant l'ultime entraînement hier soir, a effectué son premier pari. L'ancien joueur de National a désormais les cartes en mains pour faire parler son indiscutable talent.

Sébastien Bordas (à Stuttgart)