Le bikini n'est plus obligatoire pour les joueuses de beach-volley

VOLLEY Elles pourront désormais porter un short...

A.P.

— 

La joueuse de beach-volley brésilienne, Ana Paula Conelly lors d'un match face à la Gérogie au premier tour des Jeux olympiques de Pékin, le 9 août 2008.
La joueuse de beach-volley brésilienne, Ana Paula Conelly lors d'un match face à la Gérogie au premier tour des Jeux olympiques de Pékin, le 9 août 2008. — S.Moraes/REUTERS

Si le beach-volley est devenu olympique en 1996, il le doit selon certains détracteurs aux tenues plus que légères de ses championnes. Le port du bikini était même une obligation. «Etait», car la Fédération internationale du volleyball (FIVB) a décidé de permettre à celles qui souhaitent se couvrir de pouvoir le faire.

Le règlement les obligeait à porter un short d'une largeur maximale de 7cm. Désormais, les joueuses vont pouvoir porter un bermuda descendant jusqu’à trois centimètres au-dessous des genoux et même revêtir un t-shirt.

Cette décision de la FIVB fait suite aux critiques de certaines fédérations réticentes à aligner des joueuses trop légèrement vêtues selon leurs critères. Reste à savoir si les Brésiliennes qui dominent la discipline laisseront tomber le bikini pour le short et le t-shirt.

Si jamais vous connaissez mal le beach-volley, petite séance de rattrapage.

Mots-clés :