Ski: Didier Cuche vainqueur de la descente de Garmisch

© 2012 AFP

— 

Le Suisse Didier Cuche a remporté samedi la descente de Coupe du monde de Garmisch-Partenkirchen sur une piste raccourcie, devant le Canadien Erik Guay et l'Autrichien Hannes Reichelt, une semaine après sa victoire à Kitzbühel dans des conditions semblables.
Le Suisse Didier Cuche a remporté samedi la descente de Coupe du monde de Garmisch-Partenkirchen sur une piste raccourcie, devant le Canadien Erik Guay et l'Autrichien Hannes Reichelt, une semaine après sa victoire à Kitzbühel dans des conditions semblables. — Johannes Eisele afp.com

Le Suisse Didier Cuche a remporté samedi la descente de Coupe du monde de Garmisch-Partenkirchen sur une piste raccourcie, devant le Canadien Erik Guay et l'Autrichien Hannes Reichelt, une semaine après sa victoire à Kitzbühel dans des conditions semblables.

Le Suisse de 37 ans, en tournée d'adieu avant sa retraite en mars, s'offre ainsi sa vingtième victoire sur le circuit majeur du ski alpin et sa troisième en descente de l'hiver.

Le Romand prend au passage une petite revanche sur Guay, qui lui avait soufflé la médaille d'or de descente aux Mondiaux dans la station bavaroise l'an dernier, et remet la main sur le dossard rouge de leader de la discipline aux dépens de son compatriote Beat Feuz, seulement 23e.

Comme à Kitzbühel, le brouillard avait poussé les organisateurs à abaisser le départ au niveau du super-G, de quoi dénaturer grandement la course, réduite ainsi de 50 secondes.

Véritable champion des courses au sprint, le poids-lourd suisse a fait parler son art de la vitesse en s'imposant en 1 min 09 10/100e, avec 27/100e d'avance sur Guay. Malgré une grosse faute sur le haut du parcours, qui lui a probablement coûté la victoire, le Québécois poursuit sa série de podiums dans sa station fétiche.

"C'est mieux de raccourcir et de partir à l'heure pour notre sport", a estimé Didier Cuche. "Quand je skie bien et que mes skis sont bien préparés, c'est un plaisir".

Le héros des Mondiaux de 2011, l'Italien Christof Innerhofer, est resté au pied du podium, à 9/100e derrière Reichelt.

Sanctionné par un dossard très élevé (46) pour s'être pointé en retard au tirage la veille, l'Américain Bode Miller n'a pas pu faire d'étincelles