OM: Pour Loïc Rémy «sur le terrain, tout le monde prend son pied»

FOOTBALL Les marseillais ont battu le Losc (2-0), dimanche soir...

A Marseille, Romain Canuti

— 

l'attaquant marseillais loïc rémy face au défenseur lillois Aurélien Chedjou, le 15 janvier 2012, au stade Vélodrome.
l'attaquant marseillais loïc rémy face au défenseur lillois Aurélien Chedjou, le 15 janvier 2012, au stade Vélodrome. — C.Paris/AP/SIPA

Sur les trois matchs disputés jusqu’ici en 2012, l’OM affiche un bilan de 3 victoires, avec 10 buts marqué pour aucun encaissé. «On est dans la continuité des matchs de coupe mais face à un adversaire de bien meilleur qualité précise Didier Deschamps, pas peu fier d’avoir nettement dominé Lille, le champion sortant (2-0). C’est une grosse satisfaction même si j’étais déçu à la mi-temps de ne pas rentrer avec un but d’avance parce que Lille pouvait nous contrer en une action».

L’équipe marseillaise, qui n’a pas oublié la prestation d’Hazard sur cette pelouse l’an dernier, était tétanisée lorsque le Belge avait le ballon. Il ne fallait pas donc pas trop manquer le coche devant, car cela aurait pu se payer très cher. «Je m’en voulais à la mi-temps étaye à ce sujet Loïc Rémy. J'avais raté un très bon ballon de Mathieu (Valbuena) que j'aurais dû mieux négocier. Lille nous a posé des problèmes. On n'était pas à l'abri avant de marquer ce premier but puis le deuxième». Un deuxième but qui a délivré un Vélodrome qui a pu prendre le temps de l’apprécier, le ballon franchissant la ligne à basse vitesse.

«Je mets un crochet à Landreau, il tombe, je peux tirer de suite mais j’aime bien le suspense…» se remémore Rémy, un brin chambreur. L’attaquant marseillais est encore plus enthousiaste quand il s’agit de parler de la dynamique générale de son équipe: «On est plus appliqué au niveau technique. On fait courir l'adversaire, on fait les efforts tous ensemble. Sur le terrain, tout le monde prend son pied. Au niveau de la qualité de jeu, c’est une toute autre équipe. Les autres nous craignent à nouveau quand ils viennent ici». Dur de prévoir quand est-ce que l’OM va redescendre de son nuage.