Equipe de France: La mutinerie de Knysna, un an après

DEBAT Ce lundi 20 juin, nous fêtons l'anniversaire de la «mutinerie» du bus. Que vous reste-t-il de cet épisode invraisemblable?...

B.V.
— 
Les joueurs de l'équipe de France, lors de la grève de l'entraînement à Knysna, le 20 juin 2010.
Les joueurs de l'équipe de France, lors de la grève de l'entraînement à Knysna, le 20 juin 2010. — REUTERS

Il n’y aura sans doute pas de champagne et de gros gâteau à la crème chantilly à la Fédé ce lundi. Et pourtant, la grande mutinerie de Knysna fête ses un an. Oui, c’était bien le 20 juin 2010 que l’équipe de France de football, protestant contre l’exclusion de Nicolas Anelka du mondial sud-africain, a boycotté l’entraînement en s’enfermant dans le bus qui est désormais celui «de la honte.»

>> La démission de Jean-Louis Valentin, la prise de bec entre Evra et Duverne, la lettre de Domenech: Revivez l’entraînement mythique des Bleus comme nous vous l’avons fait vivre, le 20 juin 2010

Si aujourd’hui le football français semble s’être relevé de cet impensable chaos, grâce aux résultats convaincants de Laurent Blanc et plus récemment à l’élection d’une nouvelle présidence à la FFF, Knysna va longtemps rester comme une cicatrice pour les mutins du bus. Et pour vous?

A-t-on «soldé» Knysna, comme voulait le faire Laurent Blanc? Que vous reste-t-il de ces événements hallucinants? Avez-vous pardonné aux joueurs leur comportement? Dîtes nous votre avis en commentaires.