LFP: Un mois de suspension pour Jean-Louis Triaud

FOOTBALL Le président bordelais avait critiqué les décisions de Saïd Ennjimi après le match contre Caen...

R.S.

— 

Le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, lors d'un match au Parc des Princes, le 10 avril 2010.
Le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, lors d'un match au Parc des Princes, le 10 avril 2010. — A.Reau/Sipa

Jean-Louis Triaud va payer cher ses propos virulents à l’encontre de l’arbitre de Bordeaux-Caen (1-2), Saïd Ennjimi. La commission de discipline de la Ligue l’a suspendu de terrain, de banc de touche et de vestiaire d'arbitres pendant un mois à partir du lundi 14 mars.

A la fin de la rencontre perdue par les Girondins le 12 février dernier, le président bordelais  avait vivement contesté les décisions de l’arbitre. «On n’a pas eu beaucoup de réussite et encore une fois Monsieur Ennjimi n’a pas maitrisé son sujet. Pour la énième fois, quand il arbitre Bordeaux, ça se passe mal pour nous donc je souhaite solennellement dire que je ne veux plus le voir arbitrer un match de Bordeaux. Que les gens qui choisissent les arbitres se souviennent de cette soirée.»

Par ailleurs, Eric Bedouet, le préparateur physique bordelais, est lui suspendu jusqu'à la fin de la saison «pour des propos constitutifs de menaces et intimidations verbales envers l'arbitre à la mi-temps» de cette rencontre