Claude Puel est «menaçable» pour Jean-Michel Aulas

FOOTBALL Le président de l'OL met un coup de pression à son entraîneur...

J.C. avec AFP

— 

En signant mercredi un contrat de quatre ans d'entraîneur général aux fonctions élargies, nouveau à l'Olympique lyonnais, Claude Puel relève le défi de perpétuer la réussite du club rhodanien qui perdure depuis 2002 avec sept titres de champion de France de football.
En signant mercredi un contrat de quatre ans d'entraîneur général aux fonctions élargies, nouveau à l'Olympique lyonnais, Claude Puel relève le défi de perpétuer la réussite du club rhodanien qui perdure depuis 2002 avec sept titres de champion de France de football. — Philippe Merle AFP

«Il est remplaçable comme tous les entraîneurs d'un grand club mal classé. Il est menaçable, mais pas menacé.» Jean-Michel Aulas muscle son discours face à Claude Puel. Dans un entretien accordé à OLTV, le président de club septuple champion de France semble adresser un carton jaune à son entraîneur au lendemain de la défaite de Lyon à Bordeaux (2-0).

Le précédent Guy Stéphan

Jean-Michel Aulas avait déjà utilisé l'expression «menaçable» à l'encontre de Guy Stéphan au début de la saison 1996-1997. Stéphan avait été remplacé en octobre 1996 par Bernard Lacombe après une défaite à Auxerre (7-0). Pour l'heure, le président de l'OL se défend de vouloir se séparer de son entraîneur, cible de l'ire des supporteurs depuis des mois malgré une 3e place en 2009 et une 2e place accompagnée d'une demi-finale de Ligue des champions en 2010.

«Nous n'avons que 5 points actuellement. Nous sommes à 8 longueurs du leader, Saint-Etienne. Fin octobre, je serai en mesure de dire aux supporters si leur intuition est pertinente. Nous aurons disputé dix matches de championnat et trois de Ligue des champions», a expliqué Jean-Michel Aulas. Il sera alors l’heure de voir si Puel est «éjectable».