Roselyne Bachelot ne veut pas de Karim Benzema et Franck Ribéry en Bleu

FOOTBALL Après leur mise en examen...

M.Go. avec AFP

— 

B.GUAY / AFP

Après Fernand Duchaussoy, le monde politique a aussi son avis sur l’avenir des mis en examens, Franck Ribéry et Karim Benzema. La ministre de la Santé et des sports française, Roselyne Bachelot, a réaffirmé jeudi lors d'un déplacement à Bordeaux que le statut juridique des footballeurs Franck Ribéry et Karim Benzema lui paraissait «difficilement compatible avec une présence en équipe de France». En même temps, ce n’est pas la ministre qui fait les compositions d’équipe.

«Les footballeurs mis en cause sont réputés innocents»

«Je m'étais déjà prononcée» en ce sens à ce sujet, a rappelé la ministre devant la presse, se déclarant sur la même ligne que la secrétaire d'Etat aux Sports Rama Yade. Roselyne Bachelot avait déjà affirmé sa position lors d’une émission de télévision sur France Télévisions avant la Coupe du monde. «En l'état, il est toutefois évident que les footballeurs mis en cause sont réputés innocents», a ajouté Roselyne Bachelot. Histoire de ne pas oublier la présomption d’innocence.

En raison des débordements systématiques sur ce sujet, nous sommes contraints de fermer cet article aux commentaires. Merci de votre compréhension.