JO 2024 de Paris : L’organisation dévoile les mascottes, les « Phryges », en forme de bonnet phrygien

JEUX OLYMPIQUES L’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 a dévoilé ce lundi les « Phryges », les deux mascottes qui représenteront cette compétition

20 Minutes avec AFP
— 
Les "Phryges", les deux mascottes des Jeux Olympiques de Paris 2024 à l'effigie des bonnets phrygiens, ont été présentées ce lundi par le comité d'organisation.
Les "Phryges", les deux mascottes des Jeux Olympiques de Paris 2024 à l'effigie des bonnets phrygiens, ont été présentées ce lundi par le comité d'organisation. — Thibault Camus / AP / SIPA

Les Jeux olympiques de Paris 2024 ont dévoilé lundi leurs mascottes pour la compétition. Il s’agit de deux bonnets phrygiens dénommés « Phryges », un symbole républicain pur jus pour incarner la peluche emblème de l’édition olympique française.

Ces peluches de couleur rouge ont été présentées officiellement lundi et arriveront cette semaine dans la boutique officielle des produits dérivés qui ouvre ses portes le même jour dans le quartier des Halles à Paris. Ces peluches sont fabriquées en Chine pour la quasi-totalité, « comme la très grande majorité des peluches vendues en France », ont souligné les organisateurs des JO de Paris.

« Un idéal »

Le marché a été confié aux entreprises françaises Gispy et Doudou et Compagnie qui se le partage respectivement à 60 % et 40 %. Doudou et Compagnie prévoit de produire 15 % de son quota dans son usine à Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) qui s’agrandira pour l’occasion. Outre la boutique en ligne officielle et celle des Halles, les mascottes seront vendues chez Carrefour qui est un des sponsors des JO, mais aussi dans les magasins de jouets spécialisés.

Point d’animal cette fois, comme le panda qui a fait un tabac aux derniers JO d’hiver de Pékin. « On a eu envie de se démarquer et de ne pas choisir un animal mais un idéal », a souligné Estanguet.