France - Pologne : Les Bleus en finale de l'Euro après une incroyable balade… Revivez ce match en direct

BASket Après deux succès miraculeux contre la Turquie puis l’Italie, la France a survolé sa demi-finale de l'Euro contre la Pologne ce vendredi à Berlin

Nicolas Stival
— 
Thomas Heurtel lors de France - Pologne, ce vendredi en demi-finale de l'EuroBasket à Berlin.
Thomas Heurtel lors de France - Pologne, ce vendredi en demi-finale de l'EuroBasket à Berlin. — Tobias Schwartz / AFP

FRANCE - POLOGNE (95-54)

19h10 : La France visera dimanche une deuxième victoire dans un Euro après le triomphe de la bande à Tony Parker en Slovénie en 2013

Quoi qu’il arrive dimanche, les Bleus remporteront une troisième médaille en trois compétitions, après le bronze à la Coupe du monde 2019 et l’argent olympique l’an dernier. CETTE FOIS, ON VEUT L’OR !!! Bonne soirée à toutes et tous !!!

19h06 : Et donc, ce sera l’Espagne ou l’Allemagne en finale, dimanche à Berlin

L'« ennemi héréditaire » ou le pays hôte qui avait facilement dominé les Bleus au premier match de cet Euro (63-76) ? Réponse après la demi-finale de ce soir, qui commencera à 20h30. Même horaire pour la finale, dimanche.

19h04 : Guerschon Yabusele, l’homme du match

Et c’est, encore, sur Canal+ : « J’essaie d’être partout pour faciliter le job de mes coéquipiers. On a été en réussite, maintenant on veut l’or dimanche. Il fallait les respecter, puis dérouler notre jeu. On peut toujours faire mieux. Quelques ballons qu’on perd, quelques erreurs… Même si on a l’impression de faire le match parfait, il y a encore beaucoup d’erreurs. »

19h03 : Evan Fournier maintenant, toujours sur Canal+

« C’est un match complet, de la première à la dernière minute. Tout le monde a été sérieux. On a un groupe avec beaucoup de coeur, un staff qui fait du bon boulot. Il y a une continuité. On va essayer de faire mieux que l’an dernier [médaille d’argent olympique]. »

19h01 : La première réaction française

Andrew Albicy sur Canal+ : « Le match parfait ? Clairement. On a limité leurs gros joueurs, on a eu un match plus facile. Pour les spectateurs, c’est mieux pour leur cœur (rires). Maintenant, il faut aller chercher l’or. Du moment qu’on gagne l’or, l’adversaire en face, je m’en fous. »

18h58 : LA FRANCE EST EN FINALE ! 95-54 !! 41 POINTS D'ECART !!!



39e : Bon, ça fait 92-51. A priori, ça devrait suffire à une minute de la fin
38e : Sinon, ça va vous ?
37e : +3 pour Théo Maledon qui débloque son compteur

C'est L'Ecole des fans ce match, côté français (85-46).

35e : Bon, je vous avoue que j'ai du mal à m'enflammer pour cette fin de match

Les Français sont libérés, les Polonais résignés. Tous pensent à dimanche. Les premiers pour la grande finale contre le vainqueur d'Espagne - Allemagne, les seconds pour le match de la 3e place. Sinon, ça fait 80-41.

34e : +2 pour Fall

73-36. C'est une boucherie.

33e : Logiquement, Vincent Collet fait tourner

Théo Maledon, le jeune meneur d'Oklahoma City (22 ans), fait par exemple son apparition.

32e : La France a quasiment le double de points de la Pologne (71-36)
31e : Okobo commence le 4e quart-temps comme il a fini le 3e: pas un 3 points (67-36)
18h36 : Okobo plante un 3-points sur le buzzer. 64-36 à la fin de ce 3e quart-temps !!!
29e : 22 points pardon pour Yabusele, après un lancer primé puis une action « Harlem Globe Trotters » avec Thomas Heurtel




28e : Yabusele est magistral. Et pas seulement parce qu'il a déjà planté 17 points
27e : 52-25, le score palindrome !!! +27 grâce à un panier primé d'Albicy
26e : Encore un 3 points pour Yabusele

48-23. +25... Du jamais vu pour les Français dans cet Euro.

25e : Le public continue à pousser la Pologne

Mais ça ne suffit pas pour éviter la raclée.

25e : C'était une fausse alerte

Evan Fournier file au panier aussi tranquillement que je vais chercher des frites à la cantine et ça fait +22 (45-23).

23e : Je n'aurais jamais dû écrire ça

Les Polonais restent sur un 5-0, dont un trois points du Franco-Polonais Aaron Cel (39-23).

22e : +21 pour les Bleus. Il ne peut plus rien nous arriver d'affreux, maintenant
21e : Trois points pour Fournier

Plutôt discret en première mi-temps, Evan Fournier commence fort (37-18).

18h15 : Et c'est reparti avec le même cinq que celui de départ !!! Surtout pas de blague hein !
18h07 : Bon, il n'y a qu'une question à se poser

LA FRANCE VA-T-ELLE ENCORE NOUS PONDRE UN 3e QUART-TEMPS CATACLYSMIQUE POUR REMETTRE L'ADVERSAIRE DANS LE MATCH ?

18h03 : Le CM de la Fédé est en apesanteur




: MI-TEMPS !!! 34-18 POUR LES BLEUS
20e : Bon, pour l'instant, la maîtrise bleue est impressionnante (32-18)
19e : IM-PRES-SION-NAN-TE DEFENSE DES BLEUS

Pas pour rien qu'ils ont les meilleures stats de l'Euro dans ce domaine (32-16).

18e : ENCORE GOBERT !!!

Nouveau contre exceptionnel du pivot et derrière, Terry Tarpey s'amuse. Et nous aussi (enfin, en ce qui concerne le score) (30-16).

16e : L'ACTION DU MATCH !

Contre français et passe d'Albicy pour l'immense Vincent Poirier qui colle un merveilleux smash, comme on disait sur Antenne 2. Les Bleus reprennent leurs aises (27-14).

16e : Je n'ai rien dit Rudy

« Gobzilla » met ses deux lancers francs et colle un contre magistral dans la foulée.

16e : Perte de balle de Gobert

Pas au top Rudy, pour l'instant.

14e : Et voici le premier panier polonais de ce 2e quart-temps

Et puis le deuxième, par ce diablotin de Slaughter, encore à 3 points. L'Américano-Polonais est le plus dangereux de son équipe. Allez vite, un temps mort pour calmer tout ça (22-14).

14e : Le dunk de Gobert !!!

L'avantage de taille des Français est criant (22-9).

13e : Dire que c'est le match de l'Euro serait mentir

On sort d'un premier quart-temps avec le plus petit nombre de points de la compétition. Et pour l'instant, les Polonais seraient capables de rater une baleine coincée dans le Canal du Midi.

12e : Et allez, Thomas Heurtel s'y met aussi. +3 (20-9)
17h34 : Nous voilà repartis
17h32 : Fin du premier quart-temps

Vincent Poirier tente un 3-points baroque, raté bien sûr. 15-9 pour les Bleus. Tout petit score, avec des Polonais très, très maladroits.

9e : +6 après une jolie pénétration de Fournier

Insistons, Messieurs.

8e : « Nothing but the net »

Il s’est bien rattrapé Yabusele, sur ce trois points. Et comme tout à l’heure, Slaughter réplique de même façon (13-9).

7e : Mais non !!!

Trop placide, Yabusele se fait voler le ballon par Ponitka.

6e : Pan !!! Slaughter met un panier primé lui aussi

Et derrière, un passage à force pour TLC. Déjà 6 ballons français perdus. On est encore partis sur de bonnes bases (8-5).

6e : +3 pour les Bleus

Evan Fournier dégaine son premier tir (8-2).

5e : Cette fois, le passage en force est polonais

Slaughter est pénalisé. Mais Albicy en a rajouté 3 tonnes sur le coup.

4e : Oh le passage en force stupide de Gobert !

Incroyable cette équipe, qui arrive à s'en sortir (jusqu'à présent) malgré une multitude de fautes...

4e : Et deux points de plus pour l'ours dansant qui régale (5-2)
3e : Celui-là est validé !

Formidable Guerschon (3-2) !!!

2e : Yabusele à 3 points...

Mais c'est trop tard ! Les Bleus ont mangé le temps.

1re : Premier panier polonais

Signé Ponitka, la star de l'équipe (0-2). Et déjà deux ballons français perdus...

17h15 : C'EST PARTI !!!




17h13 : Au fait, l'autre demi-finale opposera à 20h30 nos meilleurs amis espagnols aux locaux allemands
17h09 : Une ambiance franchement pro-polonaise

Rien d’étonnant, on joue à Berlin. C’était la même en 8es contre la Turquie, et les Bleus étaient passés.

17h06 : Qui sont ces Polonais ?

La sélection n’avait plus atteint la demi-finale d’une compétition majeure depuis l’Euro 1971. Oui, sous Georges Pompidou… Pas de joueur NBA dans l’effectif, mais un Franco-Polonais : Aaron Cel, ailier fort de 35 ans, formé au Mans.

17h05 : Rudy est chaud !




17h02 : Un peu de régalade, en attendant




17h00 : BIENVENUE A TOUTES ET TOUS

Voilà, il reste un quart d’heure à poireauter avant le duel entre les miraculés Français et les surprenants Polonais.

Mais quel scénario les Bleus vont-ils nous pondre cette fois ?

Rescapés de deux matchs irrespirables, contre la Turquie (87-86 après prolongation) puis l’Italie (93-85 a.p.), les vice-champions olympiques partent favoris de leur demi-finale de l’EuroBasket ce vendredi, face à la surprenante Pologne. Mais ils l’étaient aussi avant leur 8e et leur quart, ce ne les a pas empêchés de frôler chaque fois la cata. Les coéquipiers de Mateusz Ponitka ont quant à eux sorti la Slovénie de l’impétueux Doncic au tour précédent (90-87). Sans avoir besoin de passer par la case prolongations.

» Rendez-vous aux environs de 17 h pour vibrer et trembler avec nos Bleus