Arsenal arrache un nul venu de nulle part

FOOTBALL Menés de deux buts face au Barça, les Gunners égalisent et gardent espoir pour le match retour...

La rédaction sport

— 

Le Français d'Arsenal, Samir Nasri, lors d'un quart de finale aller de Ligue des champions face à Barcelone, le 31 mars 2010.
Le Français d'Arsenal, Samir Nasri, lors d'un quart de finale aller de Ligue des champions face à Barcelone, le 31 mars 2010. — Reuters

Baladés et menés au score par des Barcelonais plein de maîtrise, les Gunners ont finalement arraché un nul miraculeux sur leur pelouse (2-2). Ce résultat leur laisse un peu d’espoir avant le quart de finale retour de Ligue des Champions dans une semaine au Camp Nou. Pendant une heure, l'hégémonie catalane a été telle qu'elle semblait mal payée par le doublé d'un Zlatan Ibrahimovic, enfin efficace face à une équipe anglaise.

Pour revivre le match en live, cliquez ici...

Mais Arsenal s'est révolté, inscrivant un but par Theo Walcott (69e) avant que Cesc Fabregas ne se fasse justice sur pénalty après une faute (légère) de Carles Puyol (85e), expulsé sur le coup. Les Gunners ne sont plus les «enfants» toisés par Patrice Evra l'an dernier, ils ont eu la ressource morale de rester dans la partie et de remonter le courant, après la terrible leçon de jeu de la première mi-temps.

Pour le match retour, le Barça ne fait pas pour autant une mauvaise affaire, même s’il a perdu toute sa charnière centrale. Piqué étant suspendu pour un second jaune et Carles Puyol ayant été exclu sur la faute entraînant le penalty.

Gallas rechute

Le défenseur d'Arsenal, absent de longues semaines pour une blessure au mollet s'est de nouveau blessé. Il est sorti sur une civière en milieu de première période, remplacé par Denilson.