Revivez Federer - Davydenko en live comme-à-la-maison

A.P.

— 

Le tennisman suisse, Roger Federer, lors de sa victoire face à Fernando Verdasco, le 22 novembre 2009 au Masters de Londres.
Le tennisman suisse, Roger Federer, lors de sa victoire face à Fernando Verdasco, le 22 novembre 2009 au Masters de Londres. — REUTERS
Federer - Dadydenko

Pour rafraîchir cliquer ici
17h28: Personne n'y croyait mais voilà Davydenko en finale des Masters. Federer le sait maintenant: "On ne bat pas Davydenko treize fois de suite". Le Russe sera opposé dimanche en finale au vainqueur de Soderling - Del Potro
17h26: C'est fait. La treizième tentative a été la bonne. Nikolay Davydenko a enfin battu Roger Federer.

17H26: Enorme Davydenko. Un coup droit énorme et une grosse première balle et le Russe s'offre une balle de match

17h24: Federer vient de tuer Davydenko sur ce revers: 30-40
17H23: Petit bras quand tu nous tiens... Federer revient à 30-30
17H21: Davydenko est à deux points du match.
17H20: Et break Davydenko sur ce retour gagnant. Le Russe va servir pour le match. Son bras va-t-il trembler?
17H19: Balle de break Davydenko!!!
17h18: La pression a changé de côté. 30-30 sur le service de Federer.
17h15: Davydenko arrache son jeu de service. Au mental. C'est fort.
17h13: Davydenko revient à 30-30
17h11: C'est un signe, la bande du filet a choisi Roger Federer. Le Suisse n'est plus qu' à deux points du match.
17H09: Federer a un jeu de la finale. Oui, mais c'est à Davydenko de servir.
17H07: On a eu tout faux. Davydenko ne craque pas et revient à 4-4.
17h03: Nouveau jeu blanc pour Federer: 4-3. On le verrait bien breaker maintenant.
17H: Davydenko muscle son jeu sur son service. Le Russe revient à 3-3. Il va falloir que Federer aille chercher ce match avec les dents.
16h57: Comme le fait remarquer Thomas, Federer a toujours perdu le 1er set cette semaine avant de mettre la machine en marche. Le Suisse ne lâche plus rien sur son service et enchaîne un nouveau jeu blanc sur son engagement.
16h54: Le niveau s'élève dans ce 3e set.  Davydenko n'a pas envie d'abdiquer une 13e fois de suite face à Federer.
16h48: Le vent a tourné (même si on est en indoor) et on voit mal Davydenko enfin battre Federer.
16H42: C'est ça le talent! A la première occasion, Federer prend le service de Davydenko et revient à un set partout: 6-4
16H40: Davydenko va-t-il être victime de son âme slave? 15-40 et deux balle de set pour Federer.
16H38: Federer s'en sort. La pression est maintenant sur Davydenko qui est 5-4.
16H35: Encore une faute directe en revers de Feder. Attention 40-40 sur son service.
16h31: Et maintentant Davydenko se met à servir des aces. Il va falloir que Federer aille chercher ce set.
16H28: Petit à petit, on sent Federer élevé son niveau de jeu. Attention à toi Nikolay Davydenko;
16h27: Davydenko revient à 3-3. Le Russe n'a jamais été aussi prés de battre Federer.
16h22: Ce 2e set est beacoup plus accroché. Federer fait toujours la course en tête. 3-2
16H18:  Mirka Federer manque de s'endormir. C'est vrai que ce match n'a rien de transcendant pour l'instant: 2-2
16H15: Davydenko parle peu (et la plupart du temps en russe) mais raquette en main il sait se faire comprendre.
16H11: Federer a retrouvé sa première balle, mais on ne sent pas le Suisse dans un grand jour.
16h09: Davydenko toujours de la même façon, mais c'est diablement efficace. Le Russe égalise à 1-1.
16H05: Federer a pris des bonnes résolutions pour ce 2e set. La première: Arrêtez de donner son engagement à Davydenko.
16h01: Premier set Davydenko: 6-2. On n'a pas reconnu notre Federer. Des envies de vacances?
15H57: C'est Noel avant l'heure. Federer offre pour la troisième fois son service. Sort de ce corps Kournikova.
15H54: Federer ne va donner ce set comme ça. Le numéro mondial reprend un de ses services de retard.
15h52: Tiens, Roger se fâche un peu. 30-40 sur le service de Davydenko.
15h49: Double break Davydenko!!!! Federer n'y est pas du tout.
15h48: Le Russe confirme son break et commence à prendre confiance.  Attention, on sait que le Suisse a parfoif du mal au démarrage.
15H44: Début de match très moyen de la part des deux joueurs, pour l'instant c'est à celui qui fera le moins de faute.
15H41: Break Davydenko. Le Russe a surtout passé d'un jeu poubelle de Federer. Deux double-fautes et deux fautes directes, le Suisse n'est pas encore rentré dans sa demi-finale.
15h38: Jeu Davydenko. Le Russe retourne la situation. Pas mal de fautes directes en ce début de match.
15H35: Sous les yeux de maman, Roger gâche ses deux premières opportunités.
15h33: Ca se confirme, Federer obtient déjà deux balles de break.
15H31: Le ton est donné. Roger remporte blanc son engagement. Bon courage à Davydenko qui a terminé très tard son match contre Soderling vendredi.
15H27: Nikolay Davydenko va-t-il parier sur lui? Pas sûr, le Russe a ses 12 matchs contre Roger Federer. En même, il n'est pas le seul dans ce cas. N'est-ce pas pas Andy Roddick?
15h20: Salut tout le monde. Les deux joueurs arrivent sur le court. Fumée, jeu de lumière et musique à fond les ballons, les Anglais ont mis les moyens pour cet avant match.

L'avant match

Nikolay Davydenko a de quoi pester. Le Russe, qui a obtenu son ticket pour les demi-finales vendredi soir, lors de la night cession du Masters de Londres, ressort ses raquettes dès cet après-midi pour défier Roger Federer. Un adversaire qu’il n’a jamais battu en douze confrontations et qui bénéficie lui d’un temps de récupération largement supérieur, puisqu’il n’a plus mis les pieds sur le court depuis jeudi soir.

Dans la soirée, la deuxième demi-finale mettra aux prises à 21h45 Juan Martin Del Potro à Robin Söderling. Vendredi, la victoire de Davydenko contre Söderling a eu pour principale conséquence d'éliminer Djokovic, le tenant du tire. Vainqueur dans l'après-midi de Nadal, le Serbe tablait sur une défaite du Russe pour entrer dans le dernier carré. Au final, ces demi-finales se disputeront donc sans les têtes de série numéro 2 (Nadal), 3 (Djokovic) et 4 (Murray).

Un match à suivre et à commenter en live comme-à-la-maison dès 15h15 sur 20minutes.fr. Un dicton russe dit «On ne bat jamais Nikolay Davydenko treize fois d'affilée». Voyons si c'est vraiment le cas...