Expulsé pour avoir marqué un but en costard

FOOTBALL Dragan Stojkovic a encore un bon pied gauche...

La rédaction sport

— 

Capture d'écran de la télé japonaise, montrant l'expulsion de Dragan Stojkovic, l'entraîneur de Nagoya Grampus, auteur d'un but, lors d'un arrêt de jeu, depuis son banc.
Capture d'écran de la télé japonaise, montrant l'expulsion de Dragan Stojkovic, l'entraîneur de Nagoya Grampus, auteur d'un but, lors d'un arrêt de jeu, depuis son banc. — DR

Dragan «Pixie» Stojkovic est resté un joueur dans l’âme. Placez-le sur un banc de touche, envoyez lui un ballon, il l'enverra quand même dans les buts. L’ancien joueur de l’OM, exilé au Japon, à Nagoya, a tenté l’expérience, le week-end dernier, lors d’une rencontre de championnat. Sauf que l’arbitre n’a pas apprécié le geste, exécuté sous le coup de la colère. Carton rouge et retour au vestiaire pour l’ancien milieu de terrain yougoslave. Au Japon, marquer un beau but est autorisé. Mais pas en costard.