Briatore viré des Queens Park Rangers?

EN BREF Après s'être fait radier à vie de la Formule 1...

La rédaction sport

— 

Flavio Briatore pose avec des mannequins afin de présenter le nouveau maillot des Queens Park Rangers, club de football dont il est propriétaire, le 3 juillet 2008
Flavio Briatore pose avec des mannequins afin de présenter le nouveau maillot des Queens Park Rangers, club de football dont il est propriétaire, le 3 juillet 2008 — L. Neal/AFP

L’homme qui était connu pour avoir ses entrées partout va devoir rendre son passe. Après avoir été chassé des paddocks dans l’affaire du «crashgate», Flavio Briatore pourrait être interdit de continuer à être le copropriétaire du club de football anglais des Queens Park Rangers.

 

«On connaît ses méthodes»

 

Le club de l’Ouest londonien n’évolue certes qu’en deuxième division, mais la Ligue anglaise s’interroge sur les capacités de l'Italien à gérer un club de football. Les règles de l’organisation professionnelle stipulent qu’aucun propriétaire de club ne peut «être interdit des instances dirigeantes d’autres sports». Lundi, à l’issue de la décision de la FIA, René Arnoux, ancien pilote F1 chez Renault, souhaitait que Briatore quitte le monde sportif: «Maintenant, on connaît ses méthodes! Il n’a plus rien à faire dans le sport.»