Stade Français: McKenzie viré, Dominici reste et Delmas arrive

EN BREF Le Stade Français vire son entraîneur...

La rédaction sport

— 

L'Australien Ewen McKenzie, champion du monde 1991, sera le prochain entraîneur principal du Stade Français à partir de la saison prochaine, a annoncé jeudi l'équipe championne de France en titre sur son site internet (stade.fr).
L'Australien Ewen McKenzie, champion du monde 1991, sera le prochain entraîneur principal du Stade Français à partir de la saison prochaine, a annoncé jeudi l'équipe championne de France en titre sur son site internet (stade.fr). — Brendon O'hagan AFP

Déjà échaudé par la saison moyenne de son équipe l’an dernier [défaite en demi-finale face à Perpignan], le président du Stade français, Max Guazzini n' a pas supporté longtemps le début de saison catastrophique des siens (trois défaites, un nul et une seule victoire, le Stade est avant-dernier). Mardi après-midi, il a annoncé le licenciement de l’entraîneur australien Ewen McKenzie. L'ancien international, Christophe  Dominici reste, lui, au club mais il ne s'occupera plus des pros et prendra d'autres reponsabilités.


>>Pour suivre toute l'actu du Top 14, cliquez ici


Devant la presse réunie au siège du club, le président a révélé que c'est Jacques Delmas (ancien entraîneur de Biarritz) et Didier Faugeron (entraîneur de Massy)  qui prennent les rênes du clubs. Présents aux côtés de Guazzini, ils ont signé leur contrat mardi matin jusqu'à la fin de la saison. «Nous avons constaté que le message des entraîneurs ne passait plus vraiment et nous avons décidé de changer, en commun accord avec Ewen McKenzie et Christophe Dominici», a expliqué Max Guazzini. L'Australien Ewen McKenzie, arrivé au début de la saison 2008-2009, va quitter le club alors que Christophe Dominici demeurera au Stade Français avec des fonctions qui n'ont pas été précisées.


Objectif: les six premières places

«Il y a un challenge à relever et il est excitant, a déclaré Jacques Delmas. Quand Max nous a appelés, il n'y a pas eu trop d'hésitation. Il y a du travail à accomplir, mais pour tous, joueurs, encadrement il y a un seul et même objectif: terminer parmi les six premier, a expliquéJacques Delmas qui avait été débarqué du Biarritz Olympique en novembre 2008. Avant Massy,  Didier Faugeron avait notamment entraîné Brive et Agen, d'où il est parti en mai 2007.