Les Pingouins restent de glace

— 

Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Menacé de rétrogradation administrative en CFA, Libourne-Saint-Seurin a décidé de préparer sa saison comme prévu, en reprenant l'entraînement hier après-midi. « On se doit d'être professionnel, explique le coach Thierry Oleksiak sur le site Internet du club. De toute façon et quoi qu'il arrive, ça ne sera pas perdu pour les joueurs. La grande majorité d'entre eux sera en activité la saison prochaine. Il faut donc qu'ils se préparent sérieusement. »

Le sort des Pingouins, dont le budget prévisionnel a été rejeté deux fois par la Ligue nationale, dépend désormais d'un éventuel appel devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Le club se prononcera en fonction des explications de la DNCG, qui doivent lui parvenir cette semaine. Le président Bernard Laydis a déjà prévenu que Libourne-Saint-Seurin ne repartirait pas en CFA. S'il doit quitter le National, il déposera le bilan et pourrait se retrouver relégué en Division d'honneur. W