Roland Garros 2022 : « Détruit » sur le court en finale par Nadal, Casper a passé un Ruud après-midi

TENNIS Le joueur norvégien n'a pas existé en finale de Roland-Garros face à l'Espagnol (6-3, 6-3, 6-0)

François Launay
Casper Ruud a perdu en finale de Roland-Garros
Casper Ruud a perdu en finale de Roland-Garros — Michel Euler/AP/SIPA
  • Casper Ruud s’est incliné en finale de Roland-Garros face à Nadal.
  • Pour sa première finale en grand chelem, le Norvégien a été dépassé par l’événement.

Tout le monde le dit dans le milieu du tennis, Casper Ruud est un chic type. Le genre de joueur tellement aimable au point de ne pas vouloir gâcher les possibles adieux de Rafael Nadal à  Roland-Garros. Dimanche, le court Philippe-Chatrier était clairement trop grand pour le Norvégien, laminé et dépassé par l’événement pour sa première finale en grand chelem perdue dans les grandes largeurs (6-3, 6-3, 6-0).

« Je ne crois pas avoir réalisé que je jouais une finale avant d’entrer sur le court. Le stade était rempli et il m’a été assez difficile d’être à l’aise au début. Ensuite, je me suis senti mieux mais c’est quand même un défi. On joue contre Rafa, celui qui a gagné le plus de grands chelems. Mais ça valait la peine d’essayer. C’était une très bonne expérience », assure le joueur de 23 ans, déjà bien heureux d’être arrivé en finale.

« Il m’a détruit sur le court, je n’ai pas réussi à le faire courir assez »

Pour le reste Casper Ruud n’aura jamais vraiment existé dans cette rencontre. S’il a breaké deux fois dans le match, Nadal l’a immédiatement débreaké avant une fin de match catastrophique. Alors qu’il menait 3-1 dans le 2e set, il ne va plus marquer un jeu du match (11 jeux encaissés d’affilée) avant de s’incliner en un peu plus de deux heures. « Il m’a détruit sur le court. Je n’ai pas réussi à le faire courir assez. C’est lui qui a joué de façon agressive », a reconnu Ruud qui n’a jamais su quoi faire des balles liftées de l’Espagnol.

Pourtant, celui qui deviendra le sixième joueur mondial lundi ne regrette rien de sa première finale à Roland-Garros, perdue contre son idole de toujours. « Ce match, je ne l’oublierai jamais pendant tout le reste de ma carrière. C’est sans doute le match le plus important que je n’ai jamais joué. Ça fait 17 ans que je le vois à la télé et là, c’était moi contre lui. C’était un gros défi mais c’était très agréable. Je pourrai dire à mes enfants que j’ai joué en finale face à Rafa sur le Chatrier ». A condition de cacher la cassette du match pendant un bon bout de temps.