Davydenko a pris un coup de vieux contre Soderling… Le public de Roland-Garros se fait encore une amie…

A.P.

— 

Nikolay Davydenko, le 25 mai 2009 à Roland-Garros.
Nikolay Davydenko, le 25 mai 2009 à Roland-Garros. — REUTERS/Charles Platiau
Mardi 2 juin

Cibulkova en a presque voulu au public

Après tonton Nadal, c’est au tour de Dominika Cibulkova de se plaindre du public parisien. La tombeuse de Maria Sharapova (6-0-6-2) s’est même demandée si les spectateurs du Lenglen avaient une dent contre elle. «Le public voulait que Sharapova aille plus loin, qu'elle me batte. Au début, cela m'a un peu énervée. Je me suis dit : "Pourquoi sont-ils contre moi ? Qu'est-ce que j'ai fait ?" Après le match, mon agent m'a dit de ne pas le prendre de façon personnelle» a expliqué la Slovaque après sa qualification pour sa première demi-finale en Grand-Chelem. Elle sera opposée à Dinara Safina qui a enfin un peu sué pour sortir Victoria Azarenka (1-6, 6-4, 6-2). On devrait très vite reparler de cette Biélorusse de 19 ans.

Et pendant ce temps-là Gaël Monfils tape une pétanque

Avant de retrouver Roger Federer en quart de finale, l’ambiance était plutôt à la déconne dans le clan du Français. Après un entraînement tout en décontraction sous les ordres de Roger Rasheed, «La Monf’», son père et un ami du joueur  ont même improvisé une petite partie de pétanque avec des balles de tennis. Et Federer, il fait un baby-foot?

Davydenko a pris un coup de vieux contre Soderling


Pour ses 28 ans, Nikolay Davydenko a eu droit à une petite leçon de tennis offerte par Robin Soderling. Toujours pas redescendu de son nuage, le Suédois a corrigé son adversaire en moins de temps qu’il n’en faut pour souffler 28 bougies (6-1, 6-3, 6-1). Quand un journaliste s’avance à lui demander comme il se sent après un tel match, le Russe souffle «Je me sens juste plus vieux». Encore un qui a besoin de glander jours au bord d’une piscine.

>> Revivez Soderling - Davydenko en live en cliquant ici


Andy Murray peut enfin préparer Wimbledon

Le parcours du Britannique s’est arrêté en quart de finale. Encore un peut tendre sur terre battue, Murray s’incline face à la puissance du coup droit de Fernando Gonzalez (6-3, 3-6, 6-0, 6-4). Soderling-Gonzalez en demi-finale de Roland-Garros, il fallait le savoir.  

>> Revivez Murray-Gonzalez en live en cliquant ici