Roland-Garros 2022 : Balle de match sauvée et scénario loco… Comment Alcaraz est revenu de nulle part pour s’imposer

TENNIS L'un des gros favoris du tournoi a bien failli passer à la trappe mercredi dès le deuxième tour

François Launay
— 
Carlos Alcaraz est revenu de nulle part pour s'imposer au 2e tour de Roland-Garros
Carlos Alcaraz est revenu de nulle part pour s'imposer au 2e tour de Roland-Garros — Jean-Francois Badias/AP/SIPA
  • Carlos Alcaraz s’est imposé en cinq sets et au bout du suspense lors du deuxième tour de Roland-Garros.
  • Grand favori du tournoi, l’Espagnol a dû sauver une balle de match face à son compatriote Ramos Vinolas.
  • Un succès qui a provoqué l’ovation du public.

A Roland-Garros

A quoi ça tient un destin ? Pour Carlos Alcaraz, à une bande du filet. Celui sur lequel Ramos Vinolas, l’adversaire et compatriote du gamin de 19 ans, a renvoyé sa balle de match à 5-4 dans le quatrième set. Comme Alexander Zverev​ un peu plus tôt sur le central face à l’Argentin Baez (2-6, 4-6, 6-1, 6-2, 7-5), Alcaraz a failli voir son aventure se terminer dès le deuxième tour de Roland-Garros. Avant de lever les bras au bout de 4h34 d'un match déjà mythique de ce cru 2022 (6-1, 6-7, 5-7, 7-6, 6-4). 

Mais franchement, il s’en est fallu d’un rien pour que l’Espagnol de 19 ans, débarqué avec la pancarte de favori après ses succès cette année à Miami, Rio, Barcelone et Madrid, ne fasse qu’un passage express à Paris. Après avoir déroulé dans le premier set (6-1), Alcaraz a progressivement sombré face à son compatriote de 34 ans.

Un immense déchet dans le jeu

Sans complexe, Ramos Vinolas a longtemps joué le match de sa vie pour remporter les deux sets suivants avant d’obtenir, donc, une balle de match dans la quatrième manche. Horrible au revers, pas beaucoup mieux en coup droit, énervé et agacé, le nouvel ogre annoncé du tennis mondial ne faisait plus peur qu’aux plantes des serres situées autour du court Simonne-Mathieu. Jusqu’au miracle en fin de 4e set. « Après avoir sauvé la balle de match, je sentais que j’avais mes chances. Je pense qu’après le 4e set j’étais plus frais comme au début du match », assure l’Espagnol.

Mouais, on passera alors sous silence le fait qu’il a vite été mené 3-0 dans le 5e set avant de revenir une nouvelle fois de nulle part. Grâce surtout à son talent resté intact sur les points importants. S’il a eu beaucoup de déchet, Alcaraz a surtout mis dans sa poche le public du court Simonne-Mathieu comme sur cette balle de break à 4-4 où il a sauvé trois volées d’affilée en parcourant le court à une vitesse folle.

Points de cinglés et ovation du public

Un point incroyable qui a déclenché une ovation dingue et fait définitivement basculer la rencontre et le public dans le camp du jeune prodige. « Merci au public, j’avais l’impression d’être à la maison, c’était incroyable. J’ai ressenti le soutien du début à la fin, c’est ce qui m’a permis de gagner », a admis Alcaraz à l’issue du match.

Bon, faudra quand même en montrer plus au troisième tour et vite aller s’acheter un revers pour continuer à justifier cette étiquette de favori. Mais quand on passe si près du gouffre, l’avenir ne peut être que meilleur dans un tournoi sans doute soulagé de conserver l’une de ses nouvelles têtes d’affiche.