Euro : « Il n’y a plus de temps à perdre » pour gagner un titre, insiste la sélectionneuse des Bleues Corinne Diacre

EURO Corinne Diacre annonce la couleur avant l’Euro (6-31 juillet) : les Bleues ne comptent pas rentrer les mains vides cet été

Q.B. avec AFP
— 
Corinne Diacre, tournée vers l'Euro.
Corinne Diacre, tournée vers l'Euro. — David Winter/Shutterstock/SIPA

Trois ans après la déception de « sa » Coupe du monde, l'équipe de France féminine repart en conquête. Cette fois, il faudra traverser la Manche pour aller chercher l'Euro, une compétition où les Bleues se sont arrêtées en quarts lors des trois dernières éditions. Mais les joueuses de Corinne Diacre ont le vent dans le dos avec leur série de douze victoires de rang, et la sélectionneuse se veut ambitieuse.

Les Bleues joueront pour la gagne, et rien d’autre. « C’est un objectif commun, que l’on s’est fixé naturellement, explique l’ancienne coach de Clermont à l’AFP. Aujourd’hui, on a toutes nos joueuses expérimentées à disposition, c’est une de leurs dernières grandes compétitions. Il n’y a plus de temps à perdre. Avec le staff, on a réussi à créer ce mélange entre les anciennes et les jeunes, les sérieuses et les moins sérieuses, les ambianceuses et les autres… Il y a un phénomène de groupe qui va avoir son importance sur la compétition et la préparation. »

« Il y a beaucoup plus d’échanges, on se connaît beaucoup mieux aussi », poursuit la technicienne, sous contrat jusqu’à l’Euro cet été, et dont le management avait fait l’objet de critiques après le Mondial 2019. « Le fonctionnement est accepté par tout le monde. Il y a un cadre établi mais cela ne nous empêche pas, de temps en temps, de voyager à l’intérieur, de parfois en sortir pour pouvoir mieux y revenir. Il y a un peu plus de souplesse, certainement, mais aussi beaucoup plus de confiance entre nous. A partir de là, on y va les yeux fermés. » Avec le droit de rêver.