Masters 1000 de Rome : 1.000 victoires pour Djokovic qui file en finale

TENNIS A 34 ans, « Nole » est le cinquième joueur à franchir la barre des 1.000 victoires, derrière Connors (recordman avec 1.274 succès), Federer, Lendl et Nadal

20 Minutes avec AFP
— 
Novak Djokovic avec un gâteau symbolisant ses 1.000 victoires, à Rome le 14 mai 2022.
Novak Djokovic avec un gâteau symbolisant ses 1.000 victoires, à Rome le 14 mai 2022. — Alessandra Tarantino/AP/SIPA

Dans sa course pour devenir le GOAT du tennis, Novak Djokovic vient de franchir une barre symbolique. Le joueur a décroché samedi sa 1.000e victoire pour atteindre la finale du Masters 1000 de Rome, avec l’objectif d’une sixième couronne sur la terre battue italienne à une semaine du début de Roland-Garros.

« Si j’avais pu choisir un endroit où fêter cette 1000e victoire, cela aurait été en Serbie ou ici », a souri « Nole » en recevant un gâteau affichant le nombre symbolique. Il est, à 34 ans, le cinquième joueur à intégrer ce club très fermé qui ne comptait jusqu’ici comme membres que Jimmy Connors (recordman avec 1.274 succès), Roger Federer, Ivan Lendl et Rafael Nadal.

En finale sans perdre de sets

La 1.000e victoire n’a pas forcément été la plus simple contre un Casper Ruud (10e) accrocheur et battu 6-4, 6-3. Mais elle confirme le retour en grande forme du N.1 mondial, encore sans titre en 2022 après un premier trimestre quasiment à l’arrêt en raison de sa non-vaccination contre le Covid-19​.

En l’absence de Rafael Nadal, empereur aux dix sacres romains éliminé en huitième, et de Carlos Alcaraz, phénomène au repos en vue de Roland-Garros (22 mai-5 juin), Djokovic n’a pas failli, en arrivant en finale sans perdre de sets. « Nole », qui voit Rome comme sa « seconde maison », va disputer dimanche à 16 heures contre Tsitsipas sa douzième finale au Foro Italico (cinq victoires en 2008, 2011, 2014, 2015, 2020), la quatrième de suite.

Mais gare au Grec de 23 ans, en quête d’une revanche de la finale de la dernière édition de Roland-Garros, remportée par le Serbe au terme d’une bataille en cinq sets. Tsitsipas s’est d’ailleurs montré particulièrement solide sur son service et opportuniste lors de sa troisième demi-finale en moins d’un mois contre Alexander Zverev (4-6, 6-3, 6-3).