Gaël Monfils: «Quand j’envoie la sauce, ça gicle bien»

TENNIS Le Français retrouve des sensations à Roland-Garros...

Propos recueillis par Romain Scotto

— 

Gael Monfils, à l'entraînement à Roland-Garros, le 24 mai 2009.
Gael Monfils, à l'entraînement à Roland-Garros, le 24 mai 2009. — REUTERS/Francois Lenoir

A Roland-Garros, l'état de forme du Français varie autant que la météo. Difficile de savoir dans quel état la Monf' s'avance sur le court. Toujours contrarié par son tendon rotulien gauche, l'élève de Roger Rasheed a eu une bonne surprise mardi en jouant sans souci pendant près d'1h30. Juste le temps pour lui d'éliminer l'Américain Bobby Reynolds...

Après cette bonne entame de tournoi, vous êtes rassuré pour la suite?


J’ai bien joué. Mieux que je ne le pensais. A la fin j’ai eu une petite alerte au genou. Pas grand-chose je pense. J’étais bien. Rassuré. J’ai bien bougé, j’ai bien servi. Maintenant, je ne pense plus trop aux prochains tours. J’arrête de me demander si je suis blessé ou pas. Pour une fois j’ai fait une bonne entame de tournoi. Avec un bon niveau de jeu. J’espère que je vais bien jouer au tennis.

Que vous a dit Roger Rasheed, votre coach à la fin du match?

Bien joué… Bien joué. Et «Next» (il sourit). Il était content parce qu’il ne savait pas comment j’aillais arriver. Avec un bon état d’esprit. On ne savait pas si mon niveau de concentration allait rester stable du début à la fin. Mais je n’ai pas fait trop de folie. J’étais bien concentré.

Vous n’étiez pas plus stressé à cause de votre blessure?

J’étais assez relax. J’étais tranquille. J’avais une appréhension sur le match s’il devait durer. Là, j’allais en chier, aller dans les réserves, aller dans le rouge. Mais j’ai vu que j’étais là. Que j’avais pas forcément perdu énormément.

A partir de quand ressentez vous la douleur?

Le match a duré une 1h27 je crois. A la fin j’avais un petit peut mal. Je peux tenir 1h30 à 100%. J’ai arrêté les anti-inflammatoires depuis quelques jours. Je vais voir si j’en reprends. Maintenant, mon programme est simple. Je vais regarder quelques balles de Jo. Puis je vais rentrer. Et demain, je vais taper une petite heure à l’entraînement.

Votre défi n'est-il pas de gagner Roland-Garros en jouant des matchs d’1h30?


Ce serait bien! Ca donne une information (qu'il ne tient qu'1h30) mais en même temps, il faut qu'ils arrivent à me bouger pendant une heure et demie. Je pense que progressivement, mon jeu monte en puissance, avec une base comme aujourd'hui, bonne chance à ceux qui vont arriver à bien me bouger! Aujourd’hui je me suis senti fort J’ai tapé fort. Notamment en coup droit. Quand j’envoie la sauce, ça gicle bien. Je peux taper plus fort, la prendre plus tôt. La blessure, elle est plus loin.