Girondins de Bordeaux : Plainte, fin de saison… Costil s’exprime pour la première fois après les allégations de racisme à son encontre

FOOTBALL Le gardien international des Girondins « conteste avec la plus grande force et la plus grande fermeté ces fausses accusations » et demande à son avocat « d’engager les procédures judiciaires adaptées »

C.C.
Ligue 1: Le débrief express de Bordeaux-Montpellier (0-2) — 20 Minutes

C’était une réaction attendue. Elle arrive finalement plus de deux semaines après les faits. Ce mercredi soir, Benoit Costil s’exprime pour la première fois sur les accusations de racisme à son encontre. Des allégations portées par un ancien et actuel salarié du club et relayées par les Ultramarines, le plus grand groupe de supporteurs bordelais, pendant et après la rencontre contre Montpellier du 20 mars.

Le gardien international français des Girondins de Bordeaux « conteste avec la plus grande force et la plus grande fermeté ces fausses accusations qui ne correspondent, ni à ses valeurs, ni à son éducation ». Comme le révélait 20 Minutes dès le 23 mars dernier, il a demandé à son avocat « d’engager les procédures judiciaires adaptées, afin de faire toute la lumière sur cette affaire et les mobiles de leurs auteurs ». Dans cette affaire, le reste du vestiaire lui a apporté son soutien et démenti les allégations. Le club, lui, affirme mener une enquête interne et sa direction a entendu la semaine dernière le salarié qui accuse Benoît Costil.

Il fera tout pour aider le club à se maintenir

Dans ce court communiqué publié sur son compte Instagram, l’homme aux 179 apparitions sous le maillot des Girondins de Bordeaux « remercie » toutes les personnes qui lui ont fait part de leur soutien. Enfin, Benoît Costil tient « à rassurer le public, le club ainsi que tous les supporteurs » sur son engagement et sa détermination pour donner le meilleur et aider les Marine et Blanc à se maintenir.


Il devrait donc bien aller jusqu’au bout de son contrat qui court jusqu’en juin 2022 même s’il a très mal vécu le fait de débuter sur le banc le week-end dernier à Lille. Pour ce premier match officiel des Girondins depuis les incidents, David Guion a décidé de titulariser Gaëtan Poussin à sa place. Une décision tout autant sportive que politique.