OL : Les plus gros salaires lyonnais sont pour la plupart sur le départ

FOOTBALL « L’Equipe » a publié les salaires des joueurs de Ligue 1. L’OL, qui a déjà considérablement allégé sa masse salariale, pourrait encore faire des économies à la fin de la saison

Lucas Marcellin
De nombreux joueurs de l'OL pourrait quitter le club dès cet été pour alléger la masse salariale du club, comme Jérôme Boateng, Lucas Paquetá ou Houssem Aouar
De nombreux joueurs de l'OL pourrait quitter le club dès cet été pour alléger la masse salariale du club, comme Jérôme Boateng, Lucas Paquetá ou Houssem Aouar — Nderim Kaceli //SIPA

Dans le classement des sommes astronomiques des salaires des joueurs de Ligue 1, publié ce mardi par le journal L’Equipe, l’Olympique Lyonnais figure en 5e position. Avec un salaire moyen de 120.000 euros mensuels, l’OL se classe loin derrière le PSG et ses 990.000 euros ou Marseille (226.000 euros).

Dans les rangs des Lyonnais, Tanguy Ndombélé et Jérôme Boateng se partagent la première place en touchant chacun 350.000 euros brut par mois. Anthony Lopes complète le podium avec une rémunération de 320.000 euros. Chez les filles, nettement moins bien payées, c’est Wendy Renard qui dispose du meilleur salaire à Lyon, mais aussi en France, avec 37.000 euros par mois.

Limiter les dépenses

L’OL, qui recense dix footballeurs dont le salaire atteint au moins 250.000 euros brut, a déjà largement réduit sa masse salariale par rapport à l’année dernière. Mais le club devrait poursuivre sur sa lancée, au regard des résultats décevants enregistrés cette saison, avance le quotidien sportif.

Pour Jérôme Boateng et Tanguy Ndombélé, la solution semble toute trouvée. Le premier ne devrait pas rester au club maintenant qu’il a été relégué sur le banc. Le second prêté par Tottenham n’a pas prévu de rester. Reste à savoir si les autres, Léo Dubois, Moussa Dembélé ou Karl Toko Ekambi (payés entre 250.000 et 270.000 euros), seront retenus en cas d’offres alléchantes. Lucas Paqueta, Thiago Mendes ou encore Houssem Aouar pourraient également être amenés à faire leurs valises.