Lyon : Le leader des « Dalton » libéré, ils tirent au paintball sur un bâtiment de la préfecture

ETAT Quatre individus, se revendiquant du groupe des « Dalton » se sont introduits dans la cour de la préfecture du Rhône, mardi soir, afin de tirer au paintball sur les murs de l’édifice

C.G.
— 
Illustration de la police la nuit à Lyon.
Illustration de la police la nuit à Lyon. — E. Frisullo / 20 Minutes

A Lyon, les « Dalton » ont encore fait parler d’eux. Alors que le rappeur Many GT, présenté comme leur leader, est sorti de détention lundi, plusieurs d’entre eux ont une nouvelle fois provoqué les autorités.

Le soir même vers 22 heures, quatre individus vêtus de leur costume rayé ont escaladé les grilles de la préfecture du Rhône pour pénétrer dans la cour de l’établissement et tirer au paintball sur ce qu’il pensait être les logements du préfet. Il s’agissait en réalité d’un bâtiment administratif dans lequel se trouve le service des ressources humaines, confirme ce mardi matin la Préfecture du Rhône.

Le préfet du Rhône visé en personne

Mais le représentant de l’Etat était bien visé. Les Dalton, qui ont revendiqué leur action sur les réseaux sociaux, tiennent Pascal Mailhos pour responsable de l’incarcération de Many GT. « On l’avait promis, on l’a fait », se vantent-ils. Et d’ajouter : « Tous les responsables des incarcérations abusives et des conditions abusives de détention nous rendaient fous. »

Une enquête a été ouverte, la peinture a été enlevée le soir même.



La semaine dernière, deux personnes ont tenté de s’introduire dans la cour de la préfecture. L’un a été interpellé jeudi soir, le deuxième a été mis en fuite par les forces de l’ordre. Aucun lien n’a été établi avec les Dalton même s’ils ont également revendiqué ses précédentes intrusions.