Deux stars du cyclisme néerlandais accusées de dopage

DOPAGE Thomas Dekker et Michael Boogerd sont mis en cause par le magazine «Focus»...

R.S.

— 

Le coureur cycliste Thomas Dekker, sous les couleurs de l'équipe Rabobank, lors  du Tour de Romandie 2008, le 6 mai 2008.
Le coureur cycliste Thomas Dekker, sous les couleurs de l'équipe Rabobank, lors  du Tour de Romandie 2008, le 6 mai 2008. — D.Balibouse/REUTERS

Aux Pays-Bas, Thomas Dekker est le jeune cycliste qui monte. Celui dont on guette les victoires dans les classiques ardennaises et peut-être un jour dans les grands tours. En attendant, l’hebdomadaire allemand «Focus» l’accuse de s’être dopé lorsqu’il courait pour la Rabobank. L’actuel coureur de l’équipe Silence Lotto avait d’ailleurs quitté la formation phare des Pays-Bas en août dernier, à la suite de rumeurs de tricherie.

Le magazine, qui met également en cause le néo-retraité Michael Boogerd, reproche aux deux coureurs d’avoir eu recours aux services de l’Autrichien Stefan Matchiner, connu dans le milieu pour pratiquer des transfusions sanguines à Linz et à Laarkirchen. Il est aussi l’ancien manager de l’Autrichien Bernhard Kohl, convaincu de dopage à l’EPO lors du dernier Tour de France, et de Michael Rasmussen, également mis en cause dans une affaire de dopage.