Open d’Australie : Novak Djokovic retenu sous bonne garde à l'aéroport de Melbourne pour un souci de visa

DJOKOGATE Le feuilleton connaît un nouvel épisode

N.S. avec AFP
— 
Novak Djokovic connaît un début d'année 2022 très agité.
Novak Djokovic connaît un début d'année 2022 très agité. — Sopa Images / Sipa

Selon la presse australienne, une erreur administrative serait à l’origine de l’imbroglio. Novak Djokovic est bloqué à l’aéroport  de Melbourne ce mercredi malgré la très commentée dérogation médicale obtenue par le n° 1 mondial pour participer à  l’Open d’Australie, du 17 au 30 janvier.

Le nonuple vainqueur du tournoi n’aurait pas rempli le bon formulaire pour faire sa demande de visa et le visa qu’il a demandé n’autorise pas de dérogation médicale. Le service fédéral des douanes a contacté le gouvernement de l’Etat de Victoria, dont Melbourne est la capitale, lorsque le camp Djokovic a constaté son erreur, explique le quotidien The Age.



Mais cette demande a été retoquée, indique Jaala Pulford, une ministre de l’État de Victoria. « Le gouvernement fédéral nous a demandé si nous soutenions la demande de visa de Novak Djokovic pour entrer en Australie. Nous ne donnerons pas notre aval à cette demande, a-t-elle expliqué sur Twitter. Nous avons toujours été clairs sur deux points : l’étude des demandes de visas est une prérogative du gouvernement fédéral et les exemptions médicales une prérogative des médecins. »

Dans le collimateur de la classe politique australienne

Djokovic, muet sur son statut vaccinal, était déjà dans le collimateur de la classe politique australienne depuis qu'il a annoncé mardi avoir obtenu la fameuse dérogation.

« Nous attendons sa présentation et qu’il nous fournisse des preuves pour soutenir » cette dérogation, a déclaré le Premier ministre australien Scott Morrison ce mercredi lors d’une conférence de presse. « Si ces preuves sont insuffisantes, alors il ne sera pas traité différemment de qui que ce soit d’autre, et il retournera chez lui par le premier avion. Il n’y aura aucune règle spéciale pour Novak Djokovic. Pas la moindre », a insisté le Premier ministre.

Selon les derniers développements de la presse serbe, informée par le père du numéro 1 mondial, le truculent Srdjan, Djokovic serait isolé dans une chambre de l'aérport gardée par deux policiers en attendant une décision finale de la part des autorités australiennes.