RC Lens-Losc : Lens remporte un derby renversant aux tirs aux buts...Revivez le match en live avec nous

FOOTBALL Les deux voisins nordistes s'affrontent ce mardi soir (21h) à Bollaert pour le compte des 16e de finale de la coupe de France

François Launay
— 
Le Lensois Fofana lors du derby face à Lille
Le Lensois Fofana lors du derby face à Lille — AFP



Merci à tous d’avoir suivi cette soirée et ce derby renversant. Bonne soirée et à bientôt sur 20minutes.fr
23h11 : Bollaert s’ambiance pour féliciter ses joueurs avec cette fin de match folle
23h10 : Lens aura donc battu Lille à deux reprises lors des deux derbies disputés cette saison à Bollaert. De quoi laisser des regrets aux Lillois.
23h09 : Incroyable équipe lensoise revenue de nulle part pour recoller au score et s’imposer aux tirs aux buts. Gros mental de la part des Sang et Or
23h08 : Fofana transforme et envoie Lens en hutièmes de finale 3-4
23h07 : Renato Sanches se loupe devant Farinez.  Balle de match pour Lens 3-3
23h07 : Clauss rate. Tout est à refaire pour Lens 3-3
23h06 : Pied laisse Lille dans la course 3-3
23h05 : Jean transforme. Lens reste en tête 2-3
23h04 : Botman en force 2-2
23h03 : Kakuta donne l'avantage à Lens 1-2
23h02 : Fonte tire à côté 1-1
23h01 : Saïd égalise pour Lens 1-1
23h : C'est Bamba qui commence côté lillois et qui marque. 1-0 pour Lille
22h58 : : Les 5.000 spectateurs sautent dans les travées de Bollaert pour encourager les Sang et Or dans cette séance
22h56 : Baladé à la pause, Lens a su revenir face à des Lillois incapables de tuer un match qu’ils avaient en main. La décision va donc se faire aux tirs aux buts car il n’y a plus de prolongation en coupe de France.
90e+5 : +5 : C'est fini. Le derby va se jouer aux tirs aux buts
90e+5 : +5 : Incroyable fin de match. Lens est revenu de nulle part en remontant deux buts grâce à son capitaine, l’immense Seko Fofana
90e+4 : +4 : EGALISATION DU RC LENS A LA DERNIERE SECONDE. FOFANAAAAAAAAAA
90e+3 : +3: Yazici laisse sa place à Dabila pour cette fin de match.
90e : Cinq minutes de temps additionnel. Ça va être chaud jusqu’au bout.
90e : LENS TOUCHE LA BARRE SUR UNE FRAPPE CONTREE DE BALDE!!!
89e : Une statue pour Botman! Le défenseur lillois empêche l'égalisation en se jetant dans les pieds du jeune Baldé.
88e : Lens essaie de revenir mais Lille est difficile à bouger
86e : Et à Lens, Kalimuendo sort et laisse sa place à Baldé
85e : Jérémy Pied entre en jeu à la place d'Angel Gomes
85e : En temps normal, ce derby du Nord en aurait fait saliver plus d’un en mode revanche trois mois et demi après la victoire du RC Lens en Ligue 1 face à son grand rival lillois. Mais Omicron est passé par là et l’effervescence est retombée d’un coup. Au lieu d’un Bollaert à guichets fermés, seuls 5.000 privilégiés pourront assister à ce match qui apparaît déjà déséquilibré. Si Lens est au complet, ce n’est pas le cas du Losc où sept joueurs sont positifs au Covid sans compter les blessés et suspendus. Reste que les Sang et Or rêvent de remporter un deuxième derby de rang malgré cette drôle d’atmosphère.
83e : LE POTEAU POUR LILLE. Yazici reprend un bon centre de Lihadji mais manque encore de réussite.
79e : Enorme occasion lensoise. Le centre de Kakuta ne peut être redressé par Saïd seul au deuxième poteau. L’égalisation était toute proche.
75e : A Lens, Danso sort, Berg rentre. Le Norvégien, qui a signé cet hiver à Lens, fait sa première apparition sous le maillot sang et or.
74e : Premier changement côté lillois: Lihadji remplace Gudmunsson
: Evidemment, le but lensois a réveillé les 5.000 spectateurs de Bollaert. Ça chante, ça crie, l’espoir est de retour ;
67e : BUUUUUUUUUUUTTTTT POUR LENS. FOFANA RELANCE TOUT GRACE A UNE BELLE FRAPPE DANS LA SURFACE
64e : Gudmunsson tout proche du troisième but lillois mais Farinez écarte le danger in extremis.
63e : Triple changement au RC Lens. Franckowski, Pereira et Sotoca sortent. Entrées de Kakuta, Jean et Saïd. Pour résumer Haise a décidé de faire all in
61e : Bon, ça ronronne sévère. Lens ne sait plus trop quoi faire face à des Lillois qui font tourner le ballon tranquillou.
55e : Lens essaie de revenir mais ses initiatives ont du mal à inquiéter la très solide défense lilloise.
50e : Je ne vous cache pas que le froid est tombé sur Bollaert et que mes doigts commencent à ressembler à des glaçons.
47e : Menés de deux buts, les Lensois n’ont pas vraiment d’autre choix que de mettre le feu pour reprendre espoir dans ce derby mal engagé.
46e : C'est reparti!
21h46 : Si Lens a dominé le début de match, le Losc a su faire le dos rond avant de tuer le suspense en deux minutes sur un doublé d’Onana, un milieu défensif en pleine bourre ce soir.
45e : Mi-temps.
42e : Pereira Da Costa envoie un missile à côté du but de Grbic alors qu’il y avait mieux à faire. Enfin, je pense
38e : Clauss prend sa chance côté lensois mais Grbic est encore vigilant.
36e : Pour la petite histoire, sachez qu’Onana, le bourreau des Lensois ce soir, a bien failli signer à Lens cet été avant de finalement opter pour le Losc. A quoi ça tient un destin…
35e : Onana tout proche du hat trick. Le milieu de terrain défensif reprend d’une tête plongeante un ballon mal dégagé par la défense lensoise. Ça passe à côté.
33e : LE DOUBLE D’ONANA !!!!! Magnifique action collective lilloise qui aboutit au doublé de l’international espoirs belge. Le Losc est en train de tuer le derby.
32e : Les supporters lensois ont pris un gros coup sur la tête avec ce but lillois. D’un coup, on les entend beaucoup moins.
29e : BUUUUUUUUTTTTT POUR LE LOOOOOSC. Onana reprend de la tête un centre de Djalo mal dégagé par la défense lensoise. Coup de froid sur Bollaert.
26e : Medina, mille fois en retard sur Djalo, pousse le défenseur lillois. Pas de carton selon l'arbitre alors que ça méritait sans doute un jaune.
23e : La rencontre s’est un peu rééquilibrée. Lille récupère plus de ballons et fait tourner au milieu sans pour autant se montrer dangereux.
18e : A noter que les deux rivaux ont des dynamiques opposées en championnat depuis deux mois. Lille reste sur 11 matchs d’affilée sans défaite toutes compétitions confondues. A l’inverse, les Sang et Or n’ont plus gagné en Ligue 1 depuis deux mois (3 nuls, 3 défaites).
12e : Sotocaaaaaa. La reprise de l’attaquant lensois dans la surface oblige encore Grbic à sortir le grand jeu.
10e : Le Losc a bien failli ouvrir le score sur sa première occase du match. On assiste vraiment à un joli début de rencontre.
9e : LILLE TROUVE LA BARRE. Gudmunsson sert Yazici en retrait dans la surface. Sa frappe est détournée de justesse par Farinez sur la barre.
7e : J’y croyais moyen mais en fait les 5.000 supporters lensois mettent une magnifique ambiance.
6e : Gros début de match des Lensois qui mettent beaucoup d’intensité face à un Losc sur la défensive.
4e : Kalimuendooooo. La reprise de l'attaquant lensois sur un centre de Clauss oblige Grbic à sortir le grand jeu.
3e : La fraappppe de Fofana qui passe juste au-dessus des buts lillois. Ce match démarre fort.
2e : Déjà un premier constat : les 5.000 Lensois font beaucoup de bruit et ça fait du bien. On se sent moins seul.
1e : C'est parti !
20h58 : A noter que le tirage au sort des 8e de finale a eu lieu avant le match. Et le vainqueur de ce derby défiera Monaco. Les autres matchs notables : PSG-Nice et Marseille-Montpellier.
20h56 : A noter que le speaker est en train de hurler alors que le stade est aux trois quarts vide. Mais l’ambiance est là car le club a retenu pour ce match 5.000 abonnés de la tribune Marek, celle où se situe le kop. Et ça s’entend !
20h54 : A noter que ce derby est un peu la revanche de celui joué en Ligue 1 il y a trois mois et demi dans un Bollaert qui était alors à guichets fermés. Lens s’était imposé mettant ainsi fin à une lose qui durait depuis 15 ans.
20h53 : Petit point météo : il pleut, il caille, il vente, bref c’est horrible
20h52 : Du côté lensois, pas d'épidémie à signaler. Hormis Gradit suspendu, on a quasiment l'équipe type même si le jeune Pereira Da Costa a été préféré à Kakuta.

 

20h49 : Au-delà des tribunes, le Covid a aussi tapé fort dans le vestiaire lillois. Pas moins de six joueurs ont chopé le virus (David, Xeka, André, Weah, Bradaric…). A ces malades, il faut aussi ajouter l’absence de Yilmaz suspendu. Du coup, on a un onze correct mais un banc rempli de jeunes joueurs.

 

20h47 : Ce derby du Nord, dernier 16e de finale de la coupe de France, se déroule dans un contexte particulier. Avec Omicron, c’est le retour des jauges. Du coup, il n’y a que 5.000 supporters présents dans un stade Bollaert qui peut normalement accueillir 35.000 personnes.
20h46 : Bonsoir à tous et bienvenue au stade Bollaert!