Les Lyonnais avancent cachés

— 

C'est à l'abri des regards que l'OL prépare la venue de Monaco, dimanche (21 h), pour le match de clôture de la 31e journée de Ligue 1. A l'exception du premier entraînement de la semaine, qui s'est déroulé mardi après-midi, et de celui d'aujourd'hui (15 h 30), Claude Puel a décrété le huis clos intégral. Une décision qui ne devrait pas accroître sa cote de popularité auprès des supporters lyonnais et autres observateurs, déjà guère emballés par le jeu déployé par les partenaires de Juninho depuis le début de l'exercice. Mais l'entraîneur rhodanien n'en a cure. A ce stade de la saison, seuls les résultats priment, et peu importe la manière.

A l'heure de pénétrer sur la pelouse de Gerland, le fragile leader du Championnat connaîtra les résultats de ses principaux concurrents, et notamment ceux de Marseille et du Paris-SG, engagés hier soir en Coupe de l'UEFA. « On ne doit pas s'occuper des autres », recommande le gardien Hugo Lloris. ■S. M.